Pour la quatorzième année consécutive, la journée mondiale du recyclage diffuse des valeurs fortes et tente de réunir les populations autour d’enjeux majeurs. On ne le répétera jamais assez, mais l’avenir de notre belle planète dépend grandement de notre comportement vis-à-vis du recyclage. L’objectif de cette journée du recyclage 2018 est donc bien de rappeler l’importance de la chose et surtout essayer de faire changer les mentalités. Le secteur de l’événementiel est bien évidemment touché par la cause et chez Eventdrive, ça nous tient particulièrement à cœur. Il est donc temps de prendre les choses en main en mettant en place ces quelques actions très simples pour un événement éco-responsable. Suivez nos 5 conseils et vous deviendrez des pros du recyclage !

  événement éco-responsable

 

 

Rejoindre le collectif éco-événement

 

La question de la protection de l’environnement n’est pas nouvelle dans la filière événementielle. C’est pour cette raison que les 7 principales associations professionnelles se sont regroupées au sein d’un collectif appelé Éco-Événement. Leur objectif est de sensibiliser, mais également d’accompagner le secteur de l’événementiel dans une démarche écoresponsable. Pour y parvenir, le collectif a mis en place une charte de développement durable applicable uniquement à la filière événement. Si vous avez envie de vous impliquer, mais ne savez pas vraiment comment vous y prendre, c’est peut-être la bonne solution pour organiser un événement éco-responsable réussi ! La lecture de la charte est un bon début et vous permettra de fixer vos objectifs, tout en bénéficiant d’un soutien implicite. L’écologie est l’avenir de l’événementiel, croyez-nous !

 

Pensez éco-conception et sensibilisez vos participants

 

Mettre en place des actions de développement durable, c’est bien. Savoir les transmettre à ses participants, c’est mieux ! Et oui, c’est bien beau d’utiliser du papier recyclé et de passer au tout électronique, mais si vos invités oublient ce qu’est le recyclage en rentrant chez eux, vos efforts n’auront pas eu beaucoup de poids.

L’organisation d’un événement implique la participation de plusieurs parties prenantes, toutes susceptibles de créer des déchets. Il est donc important de penser au développement durable dès la mise en route de votre événement et surtout communiquer auprès de vos partenaires sur les actions mises en place. Parmi les possibilités, vous pouvez notamment choisir d’utiliser uniquement des supports électroniques ou choisir des matières écologiques tel que du papier recyclé. Sur le lieu de votre événement éco-responsable, que vous avez bien évidemment soigneusement sélectionné en raison de ses prédispositions environnementales, vous inciterez au recyclage. Pour cela, il suffit de placer des poubelles de tri sélectif qui soient facilement accessibles par vos participants.

Enfin, vous pouvez également prôner le développement durable en proposant un service de covoiturage, à la fois pour les invités, mais également pour vos équipes. Les participants ne sont pas les seuls à devoir se rendre sur le lieu de l’événement 😉

Pour associer marketing et développement durable, vous pouvez aussi lier un partenariat avec la société de transport en commun de la ville qui vous reçoit et ainsi proposer des réductions. Qui a dit que l’écologie ne faisait pas d’heureux ?

 

Misez sur les événements virtuels

 

On vous en avait déjà parlé dans un précédent article, mais les événements virtuels sont de plus en plus à la mode. En plus d’être particulièrement originaux, ils semblent répondre parfaitement aux exigences de développement durable. L’utilisation des nouvelles technologies vous permet, en effet, d’allier innovation et écologie.

Comment le mettre en place ? En ayant recours à différents outils qui font du virtuel leur spécialité : animations 3D, chat en ligne, audio et vidéoconférence, les possibilités sont nombreuses ! La dernière tendance est l’organisation de salon virtuel. L’objectif reste le même, c’est-à-dire l’échange de contact, mais se fait différemment. Vos participants souhaitent poser une question ? Ils peuvent utiliser le chat. Ils veulent de la documentation ? Ils n’ont qu’à cliquer sur télécharger et en moins d’une seconde, tout est disponible. Et pour passer à l’achat, cela fonctionne comme un commerce en ligne classique. Les retombées écologiques de ce genre d’événement sont excellentes, puisque les émissions de CO2 sont limitées (pas besoin de se déplacer pour se rendre au salon) et l’utilisation de papier pour les tickets ou les brochures est supprimée. Pas mal, non ?

 

Utilisez la norme ISO 20121

 

Vous avez certainement entendu parler des normes ISO qui permettent de réguler les industries. Mais saviez-vous qu’il en existe une spécifique à la filière de l’événementiel ? Selon le site de l’Organisation Internationale de Normalisation, la norme ISO 20121 est « un outil concret pour organiser des événements de sorte qu’ils contribuent aux trois dimensions — économique, environnementale et sociale — du développement durable ».

Tout ça semble bien sérieux, mais l’objectif est pourtant très simple : apprendre à organiser un événement éco-responsable en utilisant les meilleures solutions en termes de développement durable. En suivant les consignes décrites par la norme ISO 20121, vous pourrez mettre en place des pratiques plus efficaces et ainsi éliminer des coûts superflus. N’est-ce pas le but de tout bon organisateur d’événement ?

 

N’oubliez pas la gestion des déchets après votre événement éco-responsable

 

On ne le répétera jamais assez, mais un événement se vit avant, pendant et après ! Même si votre objectif était le zéro déchet, il y a peu de chance que vous l’atteignez du premier coup. Pensez donc à collecter l’ensemble des déchets produits au cours de votre événement éco-responsable. Si vous avez correctement mis en place votre dispositif de tri sélectif, votre travail est déjà à moitié fait ! Renseignez-vous auprès des entreprises locales spécialisées dans la collecte de déchets et laissez-les travailler. Après tout, chacun son métier 🙂 Il serait dommage de faire pire que mieux après tous les efforts mis en place !

Enfin, tirez un bilan constructif de votre événement. Calculez la quantité de déchets produite, réalisez votre bilan carbone puis calculez les économies réalisées (ou les coûts engagés). Si les résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances, rassurez-vous : le changement des mentalités prend du temps. Vous ne pourrez que faire mieux la prochaine fois. 🙂

Le développement durable est un enjeu majeur que, malheureusement, trop peu de personnes prennent à cœur. Le simple fait que vous ayez lu cet article (jusqu’au bout) est un bon début ! Alors, n’hésitez plus et profitez de cette journée du recyclage pour changer vos habitudes. Pourquoi pas commencer par l’installation de poubelles de tri sélectif au bureau ? Cela vous semble peu, mais c’est un premier pas vers la préservation de notre planète. 🙂

 

Gagner du temps, optimiser le ROI et enchanter les invités, c’est possible grâce aux plateformes tout-en-un ! 
Découvrez comment dans notre livre blanc.

0 commentaires

Related Posts

How to optimize the event spending by HBR Recently I came across this excellent article, published in the Harvard Business Review, about event spending. I've argued many times that event organizers have to determine specif...
Les 4 secrets pour booster la promotion de vos événements ! Si vous avez cliqué sur ce lien c’est sûrement parce que vous souhaitez connaître les 4 secrets pour booster la promotion de vos événements ! La question est simple, que faite...