10 conseils pour un mail d’invitation qui claque

« Vous n’aurez jamais l’occasion de faire deux fois une bonne première impression » – Coco Chanel

 

L’un de vos rêves ultimes en tant qu’organisateur d’événements ? Savoir que votre événement fera le plein dès le lancement des invitations. Malheureusement, dans votre métier, il est impossible de prévoir le comportement des invités… Bonne nouvelle cependant, il est possible d’agir pour faire pencher la balance et faire en sorte que le maximum de personnes se rendent à votre événement !

Et cela commence par le mail d’invitation. Accrochez-vous et découvrez dès maintenant nos 10 conseils pour réaliser un mail d’invitation qui claque ! 

 

 

1- Choisissez l’objet de mail d’invitation parfait

Première étape : choisir un objet de mail original, qui boostera votre taux d’ouverture.

Votre mail d’invitation aura beau être magnifique ou très original, tant que le destinataire ne l’a pas ouvert, il n’aura aucun impact. Vous devez donc trouver l’objet de mail qui fera la différence et qui attirera irrésistiblement la souris de votre invité vers votre mail.

Pour cela, vous pouvez au choix rester très classique, grâce à un objet explicatif et sobre, ou opter pour un objet plus atypique, qui n’a pas forcément de lien avec votre contenu. Par exemple : “Vous avez 5 minutes à perdre ?”.

Nous vous recommandons vivement d’indiquer “Invitation” dans l’objet, le taux d’ouverture n’en sera que bien meilleur.

Il y aussi certaines règles basiques à respecter. La taille de l’objet de votre mail d’invitation, par exemple, est très importante. Et pour respecter cela, deux formules magiques existent. Privilégiez :

  • Un objet compris entre 20 et 30 caractères
  • Ou un objet de 130 caractères

Pensez à également utiliser les emojis, qui peuvent clairement faire la différence, pour remplacer les buzz words* par exemple ! Sans trop en abuser, évidemment. 🙂 Découvrez tous nos autres tips pour choisir l’objet l parfait pour votre mail d’invitation juste ici !

*un mot tel que gratuit, cadeau, détecté par les serveurs de messagerie et qui classe quasiment systématiquement votre mail dans les spams.

 

2- PRÉPAREZ DIFFÉRENTES VERSIONS

 

Ne pensez pas qu’une fois le mail d’invitation envoyé, vous serez tranquille. En effet, la promotion de votre événement est un travail de longue haleine !

Pour motiver vos invités à venir, et pour être sûr qu’ils n’oublieront pas votre événement, les relances vont jouer un rôle majeur.

Envoyez en premier lieu un mail “save the date”, une fois que vous obtiendrez la date officielle et immuable de votre événement. Vos invités auront la date en tête et pourront dès lors booker leurs agendas. Le mail suivant sera le mail d’invitation dont nous parlons en long, en large et en travers dans cet article.

Renvoyez un mail de rappel quelques semaines avant votre événement, afin de relancer les personnes n’ayant pas encore répondu et obtenir un maximum de réponses. C’est pourquoi l’utilisation d’une plateforme d’organisation d’événement (ou EMS) comme Eventdrive est recommandé pour avoir un excellent suivi de vos campagnes d’emailing.

Enfin, vous pouvez adopter un ton différent selon la personne à qui vous vous adressez. Par exemple, vous emploierez un ton formel pour les journalistes, et moins formel pour les blogueurs. Il faut toujours se mettre à la place de la personne qui lira votre mail, en le personnalisant le plus possible, et toucher l’intérêt du lecteur.

3- INFORMEZ EFFICACEMENT

 

Toutes les principales informations concernant votre événement doivent se retrouver dans votre mail d’invitation.

Votre destinataire ne doit pas rencontrer de difficultés quant à la recherche de ces données. C’est pourquoi, votre mail doit absolument comporter les éléments suivants :

  • La date
  • Le lieu et la ville
  • L’heure de début
  • L’heure de fin
  • Le programme

Dans le programme, veillez à bien indiquer son déroulement selon les horaires, en spécifiant les salles à chaque fois. Précisez également si un petit-déjeuner est déjà prévu, un déjeuner, ou bien un repas en soirée afin que vos invités puissent s’organiser en amont.

Il est aussi préférable d’indiquer au destinataire si l’événement est limité en terme de places disponibles et de temps. Pour ne pas qu’il loupe une occasion en or mais également pour créer un sentiment d’urgence et pousser à l’inscription.

4- Personnalisez votre mail d’invitation

 

Différenciez votre mail, en montrant que celui-ci n’est pas “de masse”, mais bel et bien unique !

Pour se faire, personnalisez vos mails, en incluant le prénom du destinataire dans l’objet et le début de votre mail. Ceci est d’autant plus important lorsque vous invitez une personne à un événement. Il faut que cette personne sente que ce mail a été envoyé spécialement pour elle et que ce n’est en rien le fruit du hasard.

De plus, d’après une étude menée par Radicati, ajouter le prénom dans un objet de mail augmente de près de 29,3% le taux d’ouverture. Par exemple, vous pourriez écrire : “[PRÉNOM], nous vous convions à notre lancement de produit”.

5- Restez en contact avec votre invité

 

Assurez-vous de rester joignable, afin que vos invités puissent revenir vers vous dans n’importe quelles circonstances.

Ainsi, n’oubliez pas d’intégrer vos coordonnées à la fin de votre mail, avec votre poste, votre numéro de téléphone et d’autres informations complémentaires.

Conseils mail d'invitation événement

6- Aérez le corps de votre mail d’invitation

 

Certes, votre mail doit être informatif, avec du contenu de qualité, mais il doit aussi être clair et lisible.

Votre mail d’invitation est le premier contact que vous avez avec vos invités. Il est le miroir de votre événement. Si celui-ci est “old-school” et rempli de textes à rallonge, le lecteur risque de ne pas prendre de plaisir à le lire et sera moins emballé. Pire encore, il pourrait ne pas finir la lecture de votre mail.

Pour remédier à ça, optez pour un design clair et moderne, tout en respectant le thème de votre événement. Évitez de le surcharger en texte, et laissez des espaces entre les les paragraphes. Choisissez la bonne police : évitez par exemple le Cambria, New Times Roman, ou encore Comic Sans MS (à proscrire pour un événement professionnel), en faveur de l’Helvetica ou du Arial.

Distinguez dans votre mail grâce à un jeu de graisses et de couleurs les information importantes de celles qui le sont un peu moins.

7- Intégrez de jolis visuels à votre mail d’invitation

 

L’ajout de visuels rendra votre mail beaucoup plus attractif.  

Encore une fois, ce mail sera la vitrine de votre événement, alors laissez vos invités se projeter en habillant votre mail d’invitation d’images. Par exemple, vous pouvez créer un bandeau qui se situera en haut de celui-ci, avec une image et le titre de votre événement, en rappelant la date et le lieu. Vous manquez d’inspiration ? Vous avez toujours la possibilité de rechercher une image dans des banques d’images libres de droit en ligne, sur Unsplash, Stockphotos, Rgbstock… et bien d’autres encore. 🙂

Et si vous ne maîtrisez ni Photoshop, ni Indesign ou d’autres logiciels complexes, vous avez toujours l’option d’utiliser des logiciels gratuits en ligne, simples d’utilisation pour créer n’importe quel visuel, comme Canva par exemple !

 

8- Ajoutez des CTA à votre mail d’invitation

 

Autrement dit, ajoutez des call-to-action / boutons, qui pousseront au clic.

Par exemple, au lieu de simplement mettre un mot ou une phrase avec un lien cliquable, ajoutez un bouton beaucoup plus voyant, visuel et intuitif.

Vous pouvez créer des CTA pour renvoyer votre invité vers une page qui présentera le plan du lieu de votre événement, ou bien un bouton “TÉLÉCHARGER MON BADGE”, où le téléchargement de celui-ci débutera dès lors que la personne aura cliqué sur ce CTA.

L’avantage des CTA de ce type est qu’ils sont très visibles, et permettent à vos lecteurs de gagner du temps en trouvant immédiatement les informations dont ils ont besoin. Il faut faire en sorte de simplifier au maximum votre mail, en réduisant le nombre d’étapes nécessaire à l’inscription.

9- Créez un site d’inscription lié à votre mail

 

Utilisez un CTA pour renvoyer vers un site d’inscription dédié à votre événement.

Ce site internet d’inscription sera complémentaire et vous permettra de décharger votre mail d’invitation, en renvoyant vos invités directement sur un site dédié, avec un formulaire préparé à cet effet. Afin de faire au plus simple, limitez les champs disponibles. Cependant, certaines informations doivent absolument se retrouver dans votre formulaire, notamment dans le cadre d’un événement externe :

  • Prénom
  • Nom
  • Numéro de téléphone
  • Poste et nom d’entreprise
  • Habitudes alimentaires particulières ou allergies

En utilisant un logiciel tout-en-un d’organisation d’événements, réalisez vos mails d’invitation et vos sites d’inscription simplement !

10- soyez créatifs

 

Vous êtes l’organisateur d’événements, et vous adorez votre travail, right ? Alors faites-vous confiance. 😉

N’hésitez pas à sortir des sentiers battus en faisant travailler votre créativité, afin d’être le plus original possible ! Essayez de nouvelles choses et n’hésitez pas à tester afin de surprendre vos invités. Après tout, c’est en proposant du jamais vu que l’on marque les esprits. Alors le meilleur conseil que nous ayons à vous proposer, c’est de vous faire confiance !

 

Découvrez nos modèles de mails d’invitation !

Nos conseils pour organiser la journée d’étude de vos rêves

Les types d’événements corporate ne manquent pas. Selon vos besoins, vous pouvez avoir à organiser une convention, un salon ou alors un événement team-building. Certains sont beaucoup plus informels que d’autres et surtout, plus voués à travailler sérieusement (et oui, on s’amusera plus tard, un temps pour chaque chose 😉 ). C’est notamment le cas de la journée d’étude. Mais qu’est-ce que c’est vraiment ? Quel est son objectif et surtout, comment organiser la journée d’étude idéale pour vos collaborateurs ? Eventdrive vous livre tous ses conseils pour organiser la journée d’étude de vos rêves.

 

 

C’EST QUOI UNE JOURNÉE D’ÉTUDE ?

Avant de nous lancer dans un récit un peu plus technique et entrer dans le vif du sujet, partons sur de bonnes bases.

Particulièrement utile et souvent intégrée à la stratégie de communication interne d’une entreprise, la journée d’étude permet aux collaborateurs de se réunir afin d’échanger professionnellement. C’est souvent un mix entre un temps de formation et une session d’information, le combo gagnant entre détente et travail en soi. Ça peut être l’occasion de former vos collaborateurs sur un sujet spécifique, aborder un projet à venir, faire le bilan de l’activité de la période précédente, anticiper les besoins à venir ou tout simplement permettre à un manager de féliciter ses équipes. Bref, vous l’aurez compris, à vous de décider quelle orientation vous souhaitez donner à votre journée d’étude !

L’objectif d’une journée d’étude est simple : renforcer la démarche entrepreneuriale, afin d’avoir une vision globale du management en place. De manière détournée, la journée d’étude doit être capable de motiver les équipes et mettre en place de nouvelles stratégies à moyen ou long terme.

 

4 CONSEILS POUR ORGANISER VOTRE JOURNÉE D’ÉTUDE

Réussir son introduction

L’introduction de votre journée d’étude est indispensable, car c’est ce moment qui va conditionner tout le reste de la journée. Gardez en tête les objectifs et surtout que, pour les atteindre, il est préférable que vos équipes soient détendues. C’est scientifiquement prouvé, on est plus efficace quand on se sent relaxé !

L’idéal est donc de commencer par une activité qui brisera la glace. Pour faciliter la communication, il peut être intéressant de proposer des présentations en miroir. Laissez-nous vous expliquer ce qu’on a en tête. Le but est simple : présenter son collègue plutôt que soi-même. L’avantage est double : changer des habituelles (et ennuyeuses) présentations et mettre en avant les qualités de quelqu’un d’autre (un peu une manière de flatter leur ego en quelque sorte). Pour pimenter la chose, l’animateur peut donner une liste de 3 mots à inclure obligatoirement dans la présentation. Choisissez des mots originaux, difficiles à caser dans une présentation classique, qui auront tendance à rendre la situation comique. Par exemple, insérez les mots clown, salopette, tracteur, jungle… Bref, cette partie, en plus de provoquer des moments hilarants, stimulera la créativité et l’imagination de vos collaborateurs.

Si vous voulez partir sur une note dynamique, vous pouvez aussi mettre en place un jeu appelé « 4 debout ». Les règles sont simples et il suffit de commencer par former un cercle avec des chaises. Chaque personne s’assoit, sauf 4, qui reste debout. Pendant tout le jeu, il doit toujours y avoir 4 personnes debout, mais aucune d’elle ne doit le rester plus de 10 secondes. Sans aucune communication entre les joueurs et en utilisant sa capacité d’observation seulement, l’équipe doit faire en sorte de réussir la mission. Cette activité est particulièrement stimulante et permet de développer un sentiment de groupe important. Parfait pour commencer la journée, non ? 

 

 

Mettre en place des temps de pause

La journée n’a pas encore commencé qu’on pense déjà à la pause ! C’est ce que vous vous dites sûrement ? Et pourtant, n’oubliez pas de faire des pauses tout au long de la journée. Une étude a montré que la capacité de concentration est d’environ 90 minutes. En travaillant plus longtemps, on se disperse et surtout on se fatigue. Pour maintenir une productivité constante tout au long de la journée, l’idéal est de mettre un temps de pause toutes les heures et demie environ. Dix à quinze minutes suffisent pour se changer les esprits.

Mais n’oubliez pas qu’il faut aussi occuper ces moments-là. Vous pouvez par exemple mettre des paniers de fruits à dispositions, proposer des cafés ou autres boissons chaudes. La pause peut aussi être l’occasion de lancer des sujets de discussion plus légers pour détendre l’atmosphère. Vous avez entendu une blague qui vous a fait bien rire récemment ? C’est le moment de la sortir…

Préparer son matériel à l’avance

Comme son nom l’indique, la journée d’étude est vouée à durer… une journée. Certes, il y a des exceptions, mais globalement, c’est comme ça que ça se passe. Il est donc essentiel que vous preniez bien le temps de la préparer en avance, car la journée va passer particulièrement vite et vous n’aurez pas le temps de vous rattraper.

Pour éviter les boulettes le jour J, pourquoi ne pas faire une check-list du matériel nécessaire au bon déroulement ? Chaque journée d’étude nécessite son propre matériel, mais Eventdrive a décidé de vous donner une base sur laquelle vous baser au moment de préparer votre liste :

  • Un paperboard et des marqueurs,
  • Un vidéoprojecteur et l’écran qui va avec,
  • Toute la connectique permettant de relier les ordinateurs au vidéoprojecteur,
  • Un pointeur laser,
  • Un micro et une sono performante si la salle est grande,
  • Une connexion wifi (à mettre dans la case du matériel, car il faudra emporter une clé 3G si le lieu choisi ne bénéficie pas d’une assez bonne connexion).

Parfois, les prestataires incluent ce type de matériel dans la location de la salle, n’hésitez pas à vous renseigner au préalable, car cela peut faciliter la logistique de l’événement.

 

Choisir un lieu à la hauteur de l’événement

On vous le répète assez souvent, mais pour réussir votre événement, il faut miser sur l’originalité. En faisant sortir vos collaborateurs de leur cadre de travail habituel, vous mettez toutes les chances de succès de votre côté. Choisissez un endroit calme, propice à la réflexion, mais qui propose des options pour les séminaires. Vous pouvez miser sur l’atypique en travaillant dans une ancienne usine transformée en salles de séminaire, décider de travailler dans un domaine viticole ou tout simplement louer un rooftop dans une grande ville.

Ça y est ? Vous êtes au point pour votre journée d’étude ? Même si votre événement ne dure qu’une journée, ou deux au maximum, ne négligez pas les détails. Il est essentiel que tout s’enchaîne facilement et que les rouages fonctionnent correctement. La journée d’étude est une étape fondamentale dans la stratégie d’entreprise et peut être une bonne base pour remotiver ses collaborateurs, alors ne vous précipitez pas dans l’organisation.

 

La compliance dans l’organisation d’événements pharmaceutiques

Depuis quelques années, le mot “compliance” prend de plus en plus d’ampleur et impacte pleinement l’industrie pharmaceutique, et notamment les événements clients organisés. En effet, elle garantit l’intégrité de l’ensemble des parties prenantes, aussi bien des laboratoires que des professionnels de santé dans le cadre de l’organisation d’événements scientifiques. Je reviens dans cet article sur quelques grands principes.

Petite précision : cet article n’a pas vocation à donner un conseil juridique.

 

 

 

Qu’est-ce que la compliance dans l’industrie pharmaceutique ?

 

La compliance est une fonction qui démontre et documente la qualité des process et des produits de l’organisation. Elle confirme et certifie qu’une action (ici l’organisation d’un événement) répond aux prérequis de la réglementation, de la législation, des standards de l’industrie. Dans le cadre de l’organisation d’un symposium ou d’un congrès en présence de professionnels de santé, le laboratoire se doit de respecter certaines règles d’éthique afin de ne pas aliéner l’indépendance professionnelle des médecins, infirmiers, pharmaciens, sous quelque forme que ce soit. Il atteste ainsi de son intégrité et de sa bonne conduite.

La prévention des conflits d’intérêts s’appuie sur :

  • l’obligation de transparence, les laboratoires devant déclarer aux ordres concernés leurs différentes actions
  • les dispositions anti-cadeaux qui encadrent les relations professionnels de santé / laboratoires.

 

Les grandes lignes à suivre pour respecter la compliance

 

Nous avons recensé dans cet article les pratiques les plus courantes pour intégrer la compliance à vos événements pharmaceutiques.

 

La rémunération des intervenants

 

Si vous faites appel à des professionnels de santé pour animer votre événement, leur rémunération, si rémunération il y a, devra être soumise à l’ordre référent.
Ce n’est pas le montant en lui-même qui sera évalué mais bien l’adéquation à la charge de travail. Par exemple, si votre médecin intervient 2 heures lors d’un symposium, vous pourrez lui proposer une rémunération horaire sur 3 heures : 2h d’intervention + 1h de préparation.

Si la personne détient le statut de praticien hospitalier (en général, si elle exerce dans un établissement hospitalier public), elle devra effectuer une demande d’autorisation auprès de sa hiérarchie. Ce document devra être signé par son supérieur hiérachique et par le directeur d’établissement.

Le choix du lieu dans le cadre d’un événement pharmaceutique


Afin d’éviter toute déviance, le lieu est lui aussi soumis à de strictes réglementations. Les professionnels de santé se déplacent pour monter en compétences et non pas pour prendre du bon temps.


Toute proximité avec des activités qui pourraient être qualifiées de “loisir” est déconseillée : le spa, le golf, le casino… De même une destination trop touristique pourrait porter préjudice à l’intégrité de votre événement, et il ne s’agit ici pas que de voyages à Cuba. Un établissement en front de mer au Touquet peut poser problème aux ordres concernés.

A éviter par exemple :

  • Les restaurants gastronomiques
  • Les hôtels en front de mer
  • Les lieux à proximité d’un casino
  • Les établissements qualifiés de “château”

 

 

Vous souhaitez devenir un pro de l’événementiel ?
Recevez 10 conseils pendant 10 jours !

 

 

Le programme d’un événement pharmaceutique

 

Le programme doit pouvoir être justifié en tous points et établi par des personnalités fiables et reconnues. Un déplacement à l’autre bout de la France doit être justifié par une journée de travail complète, tout comme une nuit supplémentaire par un agenda qui commence aux aurores le lendemain.

Selon le Conseil National de l’Ordre des Médecins, le temps libre ménagé à l’occasion d’une manifestation n’est pas illicite au regard de la loi. Attention néanmoins, il ne doit pas impacter l’objectif de l’événement et prendre le pas sur le programme scientifique.

L’entreprise ne peut pas financer les activités réalisées à l’occasion de ce temps libre mais le professionnel de santé est libre de le faire s’il le souhaite.

 

L’hospitalité des invités

 

Il faut savoir que la prise en charge de l’hospitalité se limite à la personne du corps médical invitée et ne doit pas être étendue à des personnes autres que les professionnels directement concernés. De plus, seule l’hospitalité proportionnée à la durée de l’événement et aux conditions de transport (à partir d’un certain nombre de kilomètres par exemple) peut être prise en charge par l’entreprise. Le laboratoire n’offre pas par exemple de nuit supplémentaire s’il n’a pas d’extrême nécessité.

Ce qu’elle inclut :

  • les repas, cocktails, buffets et collations diverses
  • les frais de transport
  • les frais d’hébergement
  • l’ensemble des autres frais liés à la participation à la manifestation professionnelle (frais d’inscription) 

Le comité de déontovigilance rappelle quelques règles à respecter :

  • elle ne peut être octroyée qu’à l’occasion de manifestations à caractère exclusivement professionnel et/ou scientifique,
  • elle doit être limitée à l’objectif professionnel et scientifique principal de la manifestation,
  • elle doit demeurer d’un niveau raisonnable,
  • elle ne doit pas être étendue à des tiers.

 

La déclaration de compliance auprès des ordres

 

Pour assurer un maximum de transparence sur la relation industrie / professionnels de santé aux yeux du grand public, les équipes événementielles des laboratoires pharmaceutiques doivent déclarer en amont de leur événement le programme aux ordres concernés. Les conseils des ordres disposent d’un délai d’un mois pour rendre leur avis, à compter de la date de l’accusé réception du dossier.

Pour faciliter vos démarches, le CNOM propose des modèles de fiches de demande d’avis. Toutes les informations nécessaires y figurent et le dossier sera alors traitement plus rapidement. Si le conseil émet une réserve, vous aurez la possibilité de renvoyer des informations supplémentaires ou des pièces justificatives.


Les ordres existants pour la déclaration de vos événements

 

Les informations qui doivent figurer dans le dossier de votre événement

 

  • Le projet de convention : le nom, la raison sociale et l’adresse du siège social de votre laboratoire;
  • Le programme de la manifestation ;
  • La liste nominative des professionnels de santé qui ont été conviés, indiquant leur profession, leur spécialité et leur adresse professionnelle,
  • La nature et le montant de chacune des prestations ou le cas échéant du forfait énumérant les différentes prestations prises en charge à l’occasion de la manifestation considérée.

     

 

Le cas des congrès médicaux

 

Désormais, suite à la mise en place du code d’éthique Medtech, les laboratoires pharmaceutiques ne peuvent plus inviter en direct les professionnels de santé de leur choix sur les congrès.

Les laboratoires vont désormais déléguer une enveloppe pour inviter un certain nombre de praticiens.

Ensuite, l’organisateur du congrès, ou PCO pour les intimes, met en place une plateforme pour gérer les invitations, sans droit de regard de la force invitante. Le PCO se charge ensuite d’adresser les invitations aux praticiens. C’est un processus peu plus démocratique, qui permet notamment d’inviter davantage de libéraux. 

 

Sources

Conseil National de l’Ordre des Médecins
Site du gouvernement
Leem

 

 

Vous souhaitez organiser des événements impactants ?
Contactez-nous pour en savoir plus sur notre solution !

5 femmes à suivre dans le milieu de l’event tech

En ce 8 mars 2019, Eventdrive a souhaité vous présenter 5 femmes du milieu de l’événementiel qui sont actives et qui oeuvrent quotidiennement dans ce secteur pour lequel elles portent une affection toute particulière. Les points communs de ces femmes : leur passion, la volonté de faire vivre des moments inoubliables et d’accompagner les organisateurs d’événements dans leur mission. Pour rappel, dans le secteur tech, 20% seulement des personnes sont des femmes, et rien que pour cela, on s’incline.

Voilà un hommage à ces femmes, qui contribuent, dans leur vie de tous les jours, à la création d’événements remplis d’émotions.

 

Pauline Kwasniak

 Pauline Kwasniak

 

Pauline Kwasniak est une business woman quadrilingue, CEO de l’entreprise TurnedSee qui permet aux professionnels de l’événementiel de trouver facilement un lieu pour organiser leurs événements. Elle commençe sa carrière au sein d’associations, puis devient organisatrice d’événements et de conférences. Elle a été classée en 2018 comme l’une des “étoiles montantes dans la tech irlandaise” par le Sunday Business, un magazine digital, grâce au lancement de son entreprise TurnedSee.

Aujourd’hui, Pauline Kwasniak compte plus de 3000 abonnés sur Twitter et environ 5400 abonnés sur LinkedIn.

 

Laurence Rousseau

Laurence Rousseau

Laurence Rousseau fonde Meet In en 2000. Véritable as de la rédaction et journaliste hors-pair, elle est à l’affût des tendances de l’événementiel qu’elle partage avec ses lecteurs. Elle gère également le développement stratégique et commerciale de son entreprise, le média de référence sur le marché de l’événementiel et des rencontres professionnelles.

Alors retrouvez-la dès à présent sur LinkedIn et Twitter et découvrez ses articles sur Meet In.

Julia Hartz

Julia Hartz

Cette entrepreneuse américaine est PDG et co-fondatrice d’Eventbrite, une plateforme de ticketing dans l’évènementiel. Connue pour son leadership et la façon dont elle a su s’imposer dans l’industrie technologique, elle a d’ailleurs été reconnue comme l’une des femmes entrepreneures les plus puissantes du monde d’après le magazine américain « Fortune ».


Elle est également l’une des plus grandes influenceuses du secteur de l’événementiel avec plus de 15 200 abonnés sur Twitter et 5 700 abonnés sur LinkedIn. Elle affirme que vivre des expériences humaines mène au bonheur et permet de créer des communautés fortes. Nous la suivons totalement sur ce point ! Elles soutient également activement la cause des femmes entrepreneures et fondatrices.

Eventbrite est un pionner de l’événementiel moderne, alors n’hésitez pas à la suivre pour vous tenir informé des nouveautés et innovations du secteur ! Retrouvez-la sur son compte Twitter et sa page LinkedIn !

 

Beatrice Eastham

 Beatrice Eastham

Beatrice Eastham combine de multiples casquettes : fondatrice de Green Événements, directrice d’édition du media Evénements 3.0., organisatrice de la Journée de l’événement responsable (Le OUAÏ), et membre de la délégation des entrepreneurs français au G20… Un magnifique parcours, tourné vers une société plus durable.

Son cabinet spécialisé en stratégie événementielle durable, Green Événements, s’engage pour l’écologie. Rien que ça. Beatrice y insuffle la volonté d’être responsable, en sensibilisant les acteurs de l’événementiel et en les conseillant sur les problématiques environnementales liées à l’événementiel, afin de bâtir un monde meilleur.

Beatrice Eastham partage avec ses 5 059 abonnés Linkedin ses réflexions sur des sujets environnementaux et sociaux, dans le cadre de l’événementiel, et même au-delà. Retrouvez ses 2 articles LinkedIn juste ici : “Ils sont devenus fous ! Le royaume de l’éphémère se met à penser éternel !” et “Des événements à impact social !”

Heidi Brumbach

 Heidi Brumbach

Cette entrepreneuse, spécialiste du milieu de l’événement, est CEO de la compagnie Technisch Creative, qui oeuvre pour améliorer l’expérience des participants pendant les événements, que ce soit visuellement et émotionnellement. Elle commence sa carrière dans l’événementiel et le divertissement en tant que danseuse, chanteuse et actrice, et apparait même à la télévision et dans théâtre. Elle devient ensuite organisatrice d’événements, spécialisée dans la production et gestion d’événements, création créative, élaboration d’animations, gestion du budget événementiel et parrainage.

 

Aujourd’hui, Heidi Brumbach a reçu le “Strategic Partner Award” de MPI Orlando, le “Athena Powerlink Award” en 2012, a été nommée “Michigan’s Finest Non-Property Meeting Supplier”, est l’auteur de plusieurs articles dans le Special Events Magazine et le Campus Event Professional.“ Et cela ne s’arrête pas là. Heidi Brumbach sait saisir les opportunités : la professionnelle de l’événementiel a tenu de nombreuses positions de leader au sein de “International Special Events Society”, Meeting Professionals International (MPI) et Michigan Society of Association Executives. Elle possède une communauté de 3 441 abonnés sur LinkedIn.

Si vous voulez soutenir les femmes du secteur de l’event tech et si vous êtes intéressés par le sujet, n’hésitez pas à suivre Women In Event Tech, qui est une communauté à part entière, supportant et encourageant les femmes à saisir les opportunités pour devenir leader dans l’event tech. Vous pouvez également les retrouver sur Twitter juste ici !

Vous souhaitez devenir un pro de l’événementiel ?
Recevez 10 conseils pendant 10 jours !

 

 

5 idées innovantes de marketing événementiel

À notre époque, alors que les relations se digitalisent de plus en plus, les événements d’entreprise nous permettent de renouer des liens plus “humains”. Et c’est dans cette optique que s’inscrit le marketing événementiel, élément moteur de votre communication.

L’innovation est également porteuse de changement, de nouveauté et de fraîcheur. Cela a pour effet de continuellement surprendre les invités lors d’événements professionnels, et de mieux les engager qu’avec des approches traditionnelles.

Cependant, le marketing événementiel ne doit pas être uniquement assimilé à la communication événementielle. En effet, celui-ci va utiliser toutes les méthodes de marketing et de communication pour promouvoir de la meilleure façon votre événement. Allier ces deux notions va contribuer à le rendre impactant et unique, marquant ainsi les esprits. Ce choix n’est donc pas anodin : le but ultime de ces événements est avant tout d’améliorer votre image de marque, votre e-reputation et votre notoriété.

Par conséquent, afin de surprendre vos invités, la team de choc d’Eventdrive vous a concocté cet article qui vous présente 5 idées innovantes de marketing événementiel ! Enjoy.

 

Vous souhaitez devenir un pro de l’événementiel ?
Recevez 10 conseils pendant 10 jours !

 

 

LE SOCIAL WALL

 

Alors que de plus en plus de logiciels et de nouvelles technologies naissent, l’interaction entre participants reste de mise dans le secteur de l’événementiel.

L’invité est mis en avant, au coeur de l’événement, créant du contenu et de la valeur ajoutée à celui-ci. N’oublions pas que l’objectif premier de votre événement va être de promouvoir votre entreprise, en la rendant attractive à travers les publications de vos invités sur les réseaux sociaux. Cela peut être sous forme de photos, vidéos, commentaires… Le but est qu’ils aient quelque chose d’extraordinaire à raconter !

Grâce au social wall, vous promouvez votre événement pendant et après votre événement, en touchant tout d’abord vos propres invités.

Le principe est simple : avec votre application mobile désignée à l’image de votre entreprise en respectant sa charte éditoriale et sa charte graphique, créez de l’interactivité au sein de votre événement. Depuis votre application mobile, publiez des messages, posts Twitter et Facebook, qui, après modération, sont projetés sur un grand écran au préalablement installé. Les publications peuvent s’effectuer de manière anonyme ou pas, et permettent aux invités de s’exprimer librement en partageant son ressenti quant à la soirée, ou bien des photos prises en live. Libérez la pensée, et laissez vos participants échanger entre eux et networker directement depuis votre social wall. Cela n’a jamais été aussi simple de rentrer en contact avec des personnes que nous ne connaissons pas ! 

D’ailleurs, lors du dernier événement de Nexity organisé à l’aide de la plateforme d’Eventdrive, nous constatons que 100% des invités ont utilisé l’application mobile mise à disposition lors de cet événement. Comme quoi, les gens ne sont jamais contre un  peu d’interactivités. 😉

 

IROBOT, VOUS CONNAISSEZ ?

Mais si, vous avez sûrement déjà entendu parlé voire vu ce film produit par J.Davis et L.Mark, avec Will Smith comme personnage principal ? Ça vous parle ?

Et bien ici c’est le même principe. Pour vous resituer si je vous ai un peu perdu, il s’agit d’un futur proche où les robots ont développé une certaine intelligence suite au Machine Learning et au Deep Learning. Un futur que nous connaîtrons peut-être dans des dizaines d’années !

En effet, les robots voient de plus en plus leur utilité augmenter, et sont aujourd’hui utilisés pour accueillir les clients, ou bien même interagir avec eux. Avez-vous déjà entendu du robot Josie Pepper ? C’est un robot développé et conçu par Softbank Robotics, capable de fournir des réponses personnalisées aux visiteurs qui entrent en contact avec lui à l’aéroport de Munich. Un robot de ce type ferait fureur lors d’un événement B2B ! Encore plus étonnant : il est capable de reconnaître les émotions humaines. Avec Pepper, il est facile d’engager vos invités. La tablette qu’il possède lui permet de diffuser tous types d’informations. Ainsi, il peut orienter facilement vos invités, les accueillir et les informer, en apportant une petite touche innovante à votre événement. Vos invités pourraient même commander leurs boissons et apéritifs directement grâce à votre robot !

Autre idée, vous pouvez promouvoir celui-ci en communiquant sur le fait qu’un “invité surprise” sera présent, puis vous pourriez encourager vos invités à prendre des photos avec ce robot ou même des vidéos, qu’ils pourraient ensuite partager sur les réseaux sociaux avec un hashtag (#) particulier. Le robot pourrait dire “Bonjour [PRÉNOM], et bienvenu à [NOM DE L’ÉVÉNEMENT] organisé par [ENTREPRISE].”, en ajoutant éventuellement une touche humoristique. C’est à vous de choisir !

Ce qui est certain, c’est qu’ils n’oublieront certainement pas votre événement : un excellent moyen de marquer les esprits, et de faire parler de votre événement avant, pendant et après votre événement.

 

 

 

LE SPECTATEUR DEVIENT ACTEUR

 

Un événement ne se construit plus, il se co-construit entre orateurs et participants. Et comme le disait Isaac Newton, “Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double”.

 

En effet, le travail collaboratif est en pleine ascension, laissant de côté un court instant les pensées individualistes de notre société. Travailler ensemble pour être plus productif, en apportant davantage de valeur ajoutée, tel est le tournant que prennent les organisateurs d’événements.

Afin de rendre votre événement 100% collaboratif, faites en sorte de l’organiser en commun, avec la construction d’une vraie équipe, une réflexion autour des objectifs de l’événement, le lieu, la date, la durée et le nombre de participants de votre événement.

De plus, il faut que vos participants n’hésitent pas à prendre la parole, pour que l’événement soit le plus riche possible. Cela aura pour conséquence le développement de la performances des équipes, le renforcement de la cohésion de groupe, la fluidité des communications entre collaborateurs. Parmi les événements collaboratifs les plus propices à la création de valeur en collaboration, nous retrouvons :

Le séminaire interne

Le séminaire interne permet de se retrouver autour d’activités diverses et variées, selon le thème de celui-ci, où le dirigeants et collaborateurs font faces à une même problématique qu’ils doivent résoudre ensemble.

Le hackathon

Réunions d’experts qui travaillent durant plusieurs heures ou jours sur un projet collaboratif de développement informatique ou de création numérique.

Les team building ou team learning

Les participants se retrouvent autour d’activités ludiques comme des jeux de réflexions, des activités sportives ou extérieures, les participants travaillent ensemble afin d’atteindre un objectif commun. Ce genre d’événement est réellement riche en apprentissage.

Les world cafés

Conférences lors desquelles les participants réfléchissent à des solutions sur des problématiques données.

Vous voulez en savoir plus sur comment rendre votre événement interactif ? Découvrez l’interactivité by Eventdrive.

 

 

LA RÉALITÉ VIRTUELLE

 

Et non, la réalité virtuelle, on ne s’en lasse pas ! Elle ne cesse d’attiser la curiosité des participants et leur engagement au sein d’un événement.

Encore un excellent moyen de marquer leurs esprits ! Alors n’hésitez plus et offrez leur la possibilité de tester la réalité virtuelle comme le propose VR Show ou Innov4Events par exemple.

La réalité virtuelle, connue sous l’abréviation VR (virtual reality en anglais), nécessite de disposer un casque autour de la tête et devant les yeux, et permet de vous transporter dans un autre univers (à ne pas prendre au premier degré, évidemment 😉). Une réalité non physique se matérialise alors devant vos yeux, et peut prendre un aspect aussi bien réaliste que surréaliste.

Cela est un excellent moyen d’époustoufler vos invités et de leur faire vivre des sensations fortes, sans sortir du lieu de votre événement. Transportez-les dans différents contextes : boxe, ski, tir à l’arc… Une multitude d’activités qui plaira sans doutes aux amateurs de nouvelles technologies ou aux accros des jeux-vidéo, tout en attisant la curiosité de tous les participants !

D’ailleurs, de nouveaux casques et logiciels VR ont attiré notre attention lors du CES 2019, l’événement mondial qui réunit les entreprises développant des technologies innovantes pour les consommateurs. Par exemple, avec le casque de Pimax qui propose une haute résolution en 8K. Il propose une vue à 200 degrés au lieu de 140 degrés pour d’autres casques comme celui de HTC Vive . Les casques à réalité virtuelle vont voir leur utilisation ainsi que leur capacité augmenter, ce qui pourra mener à nous demander si les casques VR n’auront pas une place privilégiée au sein du marketing événementiel B2B, dans un futur proche.

 

 

PERSONNALISEZ ET CUSTOMISEZ

 

Du régime alimentaire aux sessions préférées, en passant par la programmation musicale, tout est personnalisable. Est-ce que Christine qui vient en voiture a vraiment besoin qu’on lui demande si elle préfère une place fenêtre ou couloir ?

 

Là est la magie de la personnalisation, qui fonctionne plus que très bien aujourd’hui. On le voit notamment lors des campagnes d’emailings. Si vous utilisez un EMS (Event Management Software) comme Eventdrive, il vous sera possible de programmer vos emails d’invitation, après la segmentation de vos contacts, directement depuis votre plateforme d’organisation et de gestion d’événements.

D’après les statistiques, personnaliser son email d’invitation est très efficace : si vous intégrez les balises [NOM] et/ou [PRÉNOM] de votre destinataire dans l’objet de votre email, celui-ci a plus de chances d’être ouvert qu’un mail où l’objet n’est pas personnalisé.

Personnalisez votre événement en conformité avec vos participants en utilisant un maximum d’outils mis à votre disposition. Alors engagez-les ! Par exemple, avec Tracktl, vous pouvez rendre votre événement collaboratif grâce à la musique ! Les invités créent leur propre playlist et les partagent depuis leur smartphone. De plus, les informations et interactions entre participants sont diffusées sur un écran interactif, de manière design et ludique.

Enfin, il est possible de récolter des données sur les goûts de vos participants directement depuis votre formulaire et site d’inscription à votre événement. Profitez-en pour leur demander leurs préférences en terme de nourriture, leurs allergies s’ils en ont, leurs styles musicaux favoris, etc.

 

Voilà, vous en savez désormais un peu plus sur les principales innovations en matière de marketing événementiel B2B ! 🙂

Ça vous a plu ? N’hésitez pas à découvrir notre Livre Blanc des Tendances Événementielles de 2019, encore plus complet, avec bien plus de nouveautés au programme. Il suffit juste de cliquer ici. 👈

Comment être sûr de rater son séminaire interne ?

Vous souhaitez rater votre séminaire interne ? Évidemment que NON. Dites-moi si je ne me trompe, mais votre objectif est bel et bien de rassembler vos équipes pour renforcer les liens en interne, booster le moral des équipes, valoriser le capital humain, et tout cela avec une approche stratégique, n’est-ce pas ?

Alors voici une liste non exhaustive des choses qui vous le feront rater à coup sûr. Si vous prévoyez d’intégrer un des points ci-dessous dans la stratégie de votre séminaire interne, oubliez. Vraiment. C’est pour votre bien, croyez-en notre expérience d’experts de l’organisation d’événements !

En clair, vous raterez votre séminaire interne si vous :

 

 

Plombez votre MAIL D’INVITATION

 

Commençons par le commencement. Si vous souhaitez réussir l’organisation de votre séminaire interne, il vous faut tout d’abord réussir le mail d’invitation à votre événement. En effet, un beau mail d’invitation, clair et lisible, est toujours plus plaisant à lire qu’un email rempli de texte, avec des informations éparpillées et une allure brouillon. Pour être efficace, votre mail d’invitation doit être à l’image de votre séminaire interne, donc de qualité. Ce sera le premier aperçu que l’on aura de votre événement, alors ne loupez pas le coche !

Vous pouvez ajouter une touche d’humour, accompagnée de belles images et d’une mise en forme textuelle propre, justifiée, en choisissant une police originale comme Helvetica, qui changera de l’usuel Cambria ou Arial.

N’oubliez pas de faire apparaître certaines informations basiques comme le lieu du séminaire, l’horaire, le matériel à apporter si besoin, et également le thème de celui-ci s’il requiert une préparation en amont. Le petit plus : votre objet de mail d’invitation ! Découvrez comment réaliser l’objet de mail parfait et quels en sont les avantages !

Leçon : Ne prenez pas la rédaction et la mise en forme de votre mail d’invitation à la légère. Cela compte !

 

Découvrez nos modèles de mails d’invitation !

 

 

CRÉEz un mauvais esprit ENTRE LES COMMERCIAUX

 

Très mauvaise idée, n’est-ce pas ? Si si, je vous assure que créer de la pure compétition entre vos collaborateurs ne jouera pas en votre avantage. Comment je le sais ? Parce que je l’ai vécu voyons !

C’est pourquoi il vous faut judicieusement choisir une activité de team building collaborative et surtout motivante en créant un challenge, sans pour autant que vos collaborateurs deviennent rivaux. Il faudra favoriser l’émulation à l’inverse de la compétition, c’est-à-dire privilégier une rivalité “saine” et bienveillante plutôt qu’une rivalité nuisible et contre productive.

Leçon : Motivez vos équipes en les poussant à se surpasser à travers des activités gratifiantes pour chacun.

 

EMPÊCHEz LES GENS DE SOUFFLER

 

Saviez-vous que notre temps maximal de concentration est de 90 minutes ? C’est peu me diriez-vous. Alors imaginez réaliser un séminaire sans aucun temps de pause. Vous perdriez votre audience en quelques minutes seulement…

De plus, les pauses sont particulièrement bénéfiques : elles réduisent la fatigue décisionnelle, dûe à la prise répétitive de décisions. On en prendrait environ 35 000 par jour, et à chaque décision, une fatigue supplémentaire s’installe. Or, lors de votre séminaire, vous attendrez de la réactivité de la part de vos équipes, surtout à travers les différentes activités participatives que vous proposerez.

Le manque de temps de pause favorise également l’accumulation de fatigue, où il s’en suivra rapidement une perte de motivation au sein de votre équipe.

Leçon : Ne craignez pas d’accorder quelques minutes de break. Cela ne vous portera pas préjudice, au contraire !

 

  

PENSEz QU’ILS VONT TOUT RETENIR SUR LE BOUT DES DOIGTS

 

Nous ne sommes définitivement pas dotés des qualités mémorielles exceptionnelles dont fait preuve Einstein, et cela à notre plus grand regret. Les éléments partagés lors de votre séminaire ne se doivent pas de rester de simples données. Auquel cas vous risqueriez de perdre vos participants, qui ne retiendraient finalement pas ce pour quoi vous les avez conviés.

Pour que ceux-ci retiennent au mieux vos dires, créez des présentations concises et imagées, en y faisant figurer les données clefs. Évitez ainsi les slides surchargés en texte. L’idéal est d’être synthétique, en apportant une touche de storytelling pour marquer votre auditoire, qui pourra plus facilement s’identifier et retenir.

Proposer des activités fédératrices et impliquantes donnera de l’impact à votre séminaire et marquera vos participants. Par exemple, vous pouvez leur proposer de faire une activité manuelle et créative en leur demandant de travailler sur une grande fresque illustrant l’image de l’entreprise, ou bien de faire des activités en pleine nature, où ils devront s’entraider pour “survivre” en construisant une cabane. Vous pouvez aussi opter pour un escape game où vos participants travailleront leurs techniques de communication afin d’atteindre un objectif commun. Vous voulez plus d’idées de thèmes pour votre séminaire interne ? Cliquez sur le lien !

Enfin, prévoyez des Powerpoint et documents numériques à partager en ligne, à envoyer par email, ou à imprimer pour laisser une trace de votre séminaire, pour le plus grand plaisir de vos participants.

Leçon : Faites vivre à vos invités une expérience unique qui restera gravée dans leurs mémoires, et envoyez-leur tous les documents que vous aurez présentés avec toutes les informations et détails dont ils ont besoin. Personne n’est parfait, et encore moins lorsque cela concerne la mémoire !

FAItes trop SIMPLE

 

Vous avez travaillé votre email d’invitation, prévu plusieurs activités, réalisé vos présentations Powerpoint et votre discours, mais à quoi bon si vous ne faites que survoler votre thème et votre journée ? Être synthétique est une bonne chose, mais omettre des détails importants pourrait ne pas vous être favorable. Ce séminaire doit être une source de valeur ajoutée, pour vous comme pour vos équipes. Profitez d’avoir tout le monde à votre écoute pour transmettre des messages importants et pour renforcer les liens des membres des différents groupes de travail.

Alors ne négligez aucun détail et poussez votre réflexion un maximum. Même chose pour vos activités : les thèmes doivent être respectés, sans demi-mesure. 

Leçon : Un séminaire complet et riche en apprentissage aura beaucoup plus d’impact au sein des membres de votre entreprise. Montrez l’exemple en mettant tous les moyens en place pour créer un événement utile et efficace.

 

Maintenant que vous savez parfaitement rater votre séminaire interne, la réussite de celui-ci ne fait plus aucun doute ! Il suffit simplement de retenir toutes les petites leçons de cet article 😉 Pour plus d’infos sur comment réaliser une séminaire interne manager réussi, découvrez notre article juste ici !

 

9 questions à poser dans votre questionnaire de satisfaction

Vous avez terminé un événement et vous souhaitez en mesurer la performance ? Rien de plus simple ! Première étape : calculer le ROI de votre événement grâce aux données récoltées au cours de celui-ci. Vous aurez ainsi un aperçu de votre performance en terme de gestion de budget (coûts et dépenses). Deuxième étape : mesurer le taux de satisfaction de vos invités ! C’est encore le meilleur moyen de savoir si votre événement est une réussite, et c’est pourquoi recueillir cette information est cru-ciale !

 

 

Pourquoi est-ce important de mesurer la satisfaction ?

 

Connaître la satisfaction de vos invités est un élément clé dans votre stratégie événementielle. En effet, ces précieuses données pourront faire partie intégrante de votre plan de communication, par exemple : “L’application la mieux notée par les utilisateurs”. Elle permet aussi de montrer l’intérêt que l’on porte à nos invités et apporte une touche professionnelle qui humanise davantage les relations entre les participants et l’organisation.

En tant qu’organisateur d’événements, votre objectif numéro 1 est de créer un moment inoubliable, riche en émotion et en partage à vos invités. C’est d’ailleurs ce qui vous fait vibrer au quotidien ! Mais créer des événements sans connaître le retour de vos invités, c’est comme être un navigateur sans compas. En effet, ces retours vont orienter votre stratégie et vous permettre de vous surpasser quotidiennement, en optimisant vos points faibles et en sublimant vos points forts.

Après analyse des ces données, vous bénéficierez d’une meilleure connaissance de vos invités et de leurs besoins et pourrez renforcer votre pertinence et votre efficacité.

Les participants seront garants de la bonne image de votre entreprise/organisation/association. Des invités satisfaits véhiculeront avec plaisir des photos de votre événement sur les réseaux sociaux et en parleront naturellement aux personnes de leur entourage. Un excellent moyen de développer votre communication et sa viralité avec pour résultat l’augmentation de votre visibilité, de votre notoriété, ainsi que l’amélioration de l’image de votre entreprise.

Mais comment savoir si vos invités ont été réellement satisfaits ou pas ? La solution : créer un questionnaire de satisfaction, qui mixera questions quantitatives et qualitatives. Pour cela, l’équipe Eventdrive a listé pour vous 10 questions qui doivent impérativement apparaître dans votre questionnaire de satisfaction, afin de récupérer des données pertinentes et créatrices de valeur ajoutée.

 

Pourquoi est-ce important de mesurer la satisfaction ?

Taux de satisfaction

Êtes-vous satisfaits de cet événement ? Pour avoir un retour direct concernant la satisfaction générale de votre invité pendant un événement, vous pouvez lui poser directement cette question, en proposant une hiérarchie de réponse : très satisfait ; satisfait ; moyennement satisfait ; pas satisfait.

Par la suite, enrichissez cette question avec d’autres questions plus spécifiques et ouvertes comme :

Qu’est ce qui vous a le plus plu ?

Qu’est ce qui vous a le moins plu ?

C’est un moyen efficace de cibler directement vos atouts et points faibles pendant l’événement, pour ensuite relever la tendance positive et négative qui se dégage et prendre les bonnes décisions pour les projets à venir.

 

Matrice de notation

La matrice de notation permet de recueillir une note de 1 à 5 sur des aspects plus opérationnels de votre événement. Voici les points que vous pouvez par exemple évaluer :

  • Lieu
  • Communication en amont
  • Intervenants (en détaillant chaque intervenant ou au global)
  • Restauration
  • Programme
  • Animations
  • Accueil
  • Etc…

Découvrez nos modèles de mails d’invitation !

 

Le net promoter score (NPS)

Recommanderiez-vous cet événement ? (de 1 à 10). Cette question est un classique incontournable. Le net promoter score est en effet stratégique : il permet de connaître qui sont les “promoteurs”, c’est-à-dire les personnes qui peuvent potentiellement promouvoir votre événement et le recommander.

  • Pour une note de 9 ou 10 : l’invité est promoteur.
  • Pour une note de 7 ou 8 : l’invité est passif.
  • Pour une note de 0 à 6 : l’invité est détracteur.

Les invités passifs sont considérés comme neutres.
Les détracteurs sont eux à surveiller avec attention car ils peuvent transmettre des messages négatifs quant à votre marque ou votre événement.
En revanche, vous pourrez vous appuyer sur vos promoteurs pour promouvoir vos prochaines éditions (ou même les concevoir !) ou créer des études de cas.

Pour calculer votre net promoter score, il suffit simplement de calculer le pourcentage des promoteur moins les détracteurs. Ce chiffre vous permet d’avoir une idée sur la qualité de votre événement de manière globale !

 

Les questions ouvertes

Vous avez une multitude de possibilité concernant les questions ouvertes, qui vous permettront, non pas d’évaluer la performance en tant que telle mais plutôt de savoir comment vous améliorer. Plus chronophages à analyser, elles apportent néanmoins une grande valeur ajoutée lorsque les réponses sont prises en compte.


L’avantage de ce type de questions ? Elles ne limitent pas l’invité dans ses réponses, elles favorisent la diversité et peuvent même vous surprendre !

Parmi les questions ouvertes que nous vous préconisons d’intégrer dans votre questionnaire, nous retrouvons celles-ci :

Qu’avez-vous pensé des contenus proposés ?

Si nous organisions la seconde édition, viendriez-vous ? Pourquoi ?

Quelles thématiques aimeriez-vous voir traitées ?

Quelles sont vos recommandations ?  

Un dernier mot ?

 

Voilà, vous avez désormais toutes les clefs en main pour créer un questionnaire pertinent et utile pour votre organisation ! Évidemment, c’est une liste non exhaustive des possibles questions qui peuvent se retrouver dans votre questionnaire de satisfaction. À vous d’adapter ensuite les questions selon vos besoins. 🙂

Si vous souhaitez retrouver d’autres méthodes pour mesurer la performance de vos événements, relisez notre article sur les indicateurs.

 

Choisir l’objet parfait pour votre mail d’invitation

«Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression.» – David Swanson

Vous venez de terminer de peaufiner votre plan de communication. Vous voilà prêt à dégainer votre super mail d’invitation. Canon du header au footer, à vos couleurs, vos invités ne pourront que confirmer leur participation ! Enfin si seulement, ils le voient… Et ce n’est pas gagné d’avance. Le meilleur outil pour optimiser votre taux d’ouverture ? L’objet de votre mail d’invitation !

 

Pourquoi soigner votre objet de mail d’invitation ?

Selon le rapport mondial publié en mars 2015 par Radicati, chaque employé reçoit en moyenne 120 emails professionnels par jour. Pour ne pas que votre mail d’invitation finisse noyé dans la masse, il faut donc trouver le moyen de vous démarquer. Et rien de plus efficace que l’objet de votre mail d’invitation. A vous les taux d’ouverture qui grimpent en flèche !

Découvrez nos modèles de mails d’invitation !

 

Nos conseils pour booster votre taux d’ouverture

1. Optimisez le nombre de caractères de votre objet

 

Il parait que ce n’est pas la taille qui compte… Il faut vous l’avouer, un peu quand même ! En effet, la longueur de l’objet de votre mail d’invitation a toute son importance. Une formule magique ? Je dirai même plus, deux formules magiques :

  • Un objet compris entre 20 et 30 caractères.
  • Un objet d’environ 130 caractères.

Pensez également à prendre en compte les caprices des différents serveurs de messagerie. Le nombre de caractères affichés n’est pas toujours le même :

  • Gmail : 77
  • Outlook : 60
  • La Poste : 45
  • Yahoo : 77
  • Orange : 30

 

2. Évitez les spam words

 

Certains mots intégrés à l’objet de vos mails d’invitation peuvent les catégoriser comme spams.
Par exemple :

  • Promotion
  • Gratuit
  • Hot
  • Casino
  • Urgent
  • Ouvrez vite
  • Cadeau

 

3. Utilisez les émojis

 

Parmi une longue liste d’objets de mails d’invitation, les émojis peuvent clairement faire la différence. Ils sont toutefois à consommer avec modération !

Petite astuce : ils peuvent servir à remplacer des spam words :  🎁 vs Cadeau / 🔥 vs Hot

Tout comme le nombre de caractères, l’affichage des émojis peut être différent en fonction des serveurs de messagerie. Sending Blue vous en donne un aperçu dans son article ! 

 

4. Usez et abusez de la simplicité

Majuscules, caractères spéciaux et signes de ponctuation peuvent être un peu agressifs au premier abord et donc dissuader le destinataire d’ouvrir l’email… De plus, les serveurs de messagerie n’en sont pas friands et auraient tendance à les envoyer directement dans les spams. On prône donc la sobriété sur ce point-là !

 

 

5. Personnalisez vos objets

Selon Radicati (et oui, encore eux), les lignes d’objets de mails d’invitation contenant le prénom du destinataire augmentent les taux d’ouverture de 29,3 % en moyenne dans toutes les industries. N’hésitez donc pas à personnaliser vos objets de mails d’invitation.

 

Des exemples d’objets de mails d’invitation qui ont fait leurs preuves

Nous avons préparé par vous quelques exemples d’objets de mails, à titre d’inspiration. Certains sont tirés de vrais mails que nous avons reçus (ou envoyés), d’autres sont extraits de notre imagination. Nous avons essayé d’y assortir une petite phrase explicative, sauf pour ceux qui tombent sous le sens 🙂

Les classiques

 

Retrouvez-nous au salon Maison & Objet
Eventdrive au salon Heavent du 26 au 28 mars 2019 -> ceci n’est pas une blague 
Evénement : rendez-vous le 10 avril au Pullman Bir-Hakeim
Invitation – La Grande Matinale du Marketing
En 2019, Eventdrive récompense ses clients -> remise de prix

 

Une solution ou un conseil

 

Boostez vos ventes B2B
Arrêtez de perdre votre temps
Il est temps de dire non -> conférence sur le développement personnel

 

Une invitation

 

Vous prendrez bien un café ?
Avec ou sans sucre ?
Vous souvenez-vous de moi ?
Alors, vous venez ?
Je passe vous prendre à 20h pétantes !

 

Une question

 

Comment révolutionner vos événements ?
Team Torchon ou Team Serviette ? -> séminaire interne
Vanille ou chocolat ? -> événement gastronomique
Marre que tante Huguette commente vos publications ? -> événement sur la politique de confidentialité Facebook

 

Un message personnel

Prénom, cet événement est fait pour vous. -> événement client
Prénom, j’espère que vous allez bien.
Prénom, cela fait longtemps que je vous ai pas vue.

Un nombre

 

10 idées pour révolutionner le contrôle de gestion
2 heures pour repenser les process achats -> journée d’étude du département Achats
5 conseils de la part de ceux qui chevauchent les licornes -> talk à destination des entrepreneurs

 

Une touche d’humour

 

Touchez-la, effleurez-la, pincez-la : Test du Galaxy Tab
Pourquoi vous ne réussirez jamais à changer de banque ? -> lancement d’une banque en ligne
Votre maman vous ment ! -> conférence sur l’alimentation
La neige c’est surfait ! RDV aux Maldives ! -> séminaire interne à l’étranger
Mangez-moi ! -> lancement d’une marque alimentaire
Notre nouveau bébé -> lancement de produit

 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour bien choisir l’objet de votre mail d’invitation. Écrivez-nous à marketing@myqaa.com pour partager vos meilleurs objets (ou juste nous faire un coucou).

A très vite,

La Marketeam

Besoin de créer les mails d’invitation de votre prochain événement ?
Découvrez comment grâce à Eventdrive !

5 idées de lieux incroyables pour votre lancement de produit

Un lancement de produit est une étape importante dans la vie d’une entreprise. C’est un peu comme préparer l’arrivée d’un nouveau membre de la famille. Après avoir travaillé pendant des semaines, voire des mois, sur un projet. Après l’avoir créé, façonné, vu grandir en quelque sorte, il est temps de le présenter au grand public. Mais il est hors de question de faire ça à la va-vite dans la salle de réunion du bureau. Au contraire, il faut trouver un lieu à la hauteur de l’événement, un endroit qui marquera les esprits et participera au succès de votre lancement de produit. Pour trouver la perle rare, il faut parfois remuer ciel et terre et en tant qu’organisateur d’événement, on a souvent besoin de mettre cette énergie sur une autre mission. C’est pourquoi Eventdrive a décidé de vous faciliter la tâche en vous présenter ses 5 coups de cœur pour l’organisation d’un lancement de produit mémorable.

Choisir un lieu mythique

Si vous voulez marquer les esprits, autant choisir un lieu qui parle à tout le monde. Et qui n’est pas un grand fan de Mickey ? Organiser votre événement dans un lieu aussi magique que Disneyland va forcément plaire à tous vos invités. Sachez que le célèbre parc à thème possède deux grands centres de convention capables d’accueillir pas moins de 25 000 personnes ! Si votre liste d’invités n’est pas aussi longue, vous pouvez également louer la Disney Event Arena qui accueille jusqu’à 6000 personnes. Imaginez l’émerveillement de vos invités lorsqu’ils verront les couleurs de Disneyland sur leur invitation ! Vous aurez commencé à les charmer avant même qu’ils ne mettent un pied à votre lancement de produit. L’objectif est à moitié rempli. 😉

Miser sur l’atypique

Si vous souhaitez sortir un peu des sentiers battus, les lieux originaux ne manquent pas. À deux pas du centre de Paris, pourquoi ne pas faire votre lancement de produit dans une cave ? Rassurez-vous, ce qu’on a en tête, ce n’est pas un décor glauque un peu comme les catacombes de la capitale. Au contraire, on pense plutôt à une ancienne cave à vin entièrement aménagée pour accueillir vos invités, un peu comme ce que propose la Cave des Bernadins. Envie d’une proposition originale dans un tout autre registre ? L’Académie Fratellini, Cité des Arts et du Cirque, met à disposition plus de 5000 mètres carrés d’espace pour votre lancement de produit. Un lieu idéal qui permet d’être modulé (presque) sur mesure !

    Faire appel à votre grain de folie

    On le sait, le lancement d’un nouveau produit est une étape cruciale dans la vie d’une entreprise. Alors, pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour montrer un côté un peu décalé ? Louer le célèbre Moulin Rouge pour atteindre cet objectif semble être la meilleure chose à faire. Imaginez un instant vos invités dans l’ambiance cabaret, entourés d’une décoration d’inspiration Belle Époque, attentifs au lancement de votre nouveau bébé. Croyez-nous, ils seront forcément réceptifs à ce que vous allez leur annoncer ! La salle du Moulin Rouge disponible à la location vous permet d’accueillir près de 900 convives, suffisant pour inviter tout votre carnet d’adresses !

      Vous avez dit culture ?

      Pourquoi ne pas faire le choix d’apporter une touche culturelle à votre événement ? De nombreux musées offrent des espaces privés qui sont idéaux pour un lancement de produit. En plus de présenter un nouveau produit qui va marquer leurs esprits, vos invités pourront profiter de la soirée pour admirer des œuvres d’art qu’ils n’auraient pas eu la chance de voir dans d’autres circonstances. Un cadre aussi exceptionnel est rarement choisi pour un lancement de produit et pourtant, il offre de nombreux avantages. Le Musée Carnavalet à Paris propose la location de son Salon Bouvier par exemple. En plein cœur de Paris, il permet d’accueillir plus de 50 personnes. Fort d’un passé historique riche, ce lieu ne laissera personne indifférent, c’est certain ! Si vous avez besoin d’une salle plus grande pour votre événement, le Grand Palais propose aussi différents espaces à la location. C’est sur que la Nef avec son célèbre toit en verre fera son petit effet, mais vous pouvez également choisir un lieu plus intimiste, comme le salon d’honneur !

         

        Faire le choix du prestige

        Pour un événement réussi, vous pouvez aussi choisir un lieu prestigieux, où l’élégance et le luxe sont maîtres ! Après tout, un lancement de produit peut être l’occasion de mettre les petits plats dans les grands et passer au niveau supérieur. Les lieux grandioses ne sont pas ce qui manque dans notre beau pays. Vous pouvez opter pour un Château sur les bords de Loire ou encore un restaurant panoramique avec vue dégagée dans le sud de la France notamment. Paris a aussi de nombreux atouts. Le Yacht Joséphine, par exemple, propose un cadre cosy en plus d’avoir une vue à couper le souffle sur la Tour Eiffel. Étant sur un bateau, la capacité d’accueil est limitée à 60 personnes, mais ne serait-ce pas dingue de faire votre lancement de produit sous les yeux de la Dame de Fer ? Si vous avez peur d’avoir le mal de mer, vous pouvez vous rabattre sur la location d’un domaine dans le sud de la France, à l’image du Mas de So qui propose l’organisation d’événements luxe. Parfait pour vous, non ?

        Nos idées vous ont plu ? Vous êtes déjà en train de vous imaginer mettre en place votre événement dans un de ces lieux, pas vrai ? Et vous avez bien raison ! Attention cependant à ne pas oublier que ces endroits grandioses ou atypiques sont soit pris d’assaut, et dans ces cas-là il faut penser à bien réserver à l’avance, soit proposés à la location à un tarif élevé. Si c’est le deuxième problème qui se pose, il ne vous reste qu’à négocier pour obtenir le meilleur prix, mais également faire le tri de votre côté pour réduire les dépenses inutiles. Gardez en tête que si votre lieu est vraiment magique, il en mettra plein la vue à vos invités et vous aurez déjà parcouru la moitié du chemin pour un lancement de produit réussi. Alors, on se lance ?

         

        Vous avez envie d’en savoir plus sur notre outil de gestion de budget événementiel ?

        Vous rêvez de savoir pourquoi il vous faut une plateforme tout-en-un ?

        Créez la to-do list parfaite pour votre événement

        «Chaque voyage commence par un simple pas.» – Maya Angelou

        Mon pas à moi, c’est la to-do list. Chaque matin, je prends une dizaine de minutes pour lister tout ce que je dois accomplir dans la journée. Aussi bien chez Eventdrive que dans ma vie personnelle, je passe mon temps à créer des listes, dans des carnets, sur des post-its, sur Evernote… C’est la botte secrète d’une organisation sans faille 😉

        Je vous dévoile donc tous mes secrets pour créer la to-list parfaite pour votre événement. Et j’ai en plus l’immense honneur de vous annoncer l’apparition d’une nouvelle fonctionnalité top canon : le créateur de to-do lists (autant vous dire que je suis aux anges) 😀

         

        LES AVANTAGES D’UNE TO-DO LIST POUR VOTRE ÉVÉNEMENT

        Pourquoi passer du temps à faire des to-do lists plutôt que de passer directement à l’action ?

        Premièrement, et c’est déjà une excellente raison de rejoindre le club des listeurs, il s’agit de ne pas oublier ce que l’on doit faire. Nous avons tendance à être très optimistes quant à notre capacité de mémorisation et nous oublions trop souvent que les distractions sont nombreuses.

        Petite astuce pour booster votre créativité : au-delà des tâches à réaliser, je vous conseille également de bien noter toutes vos idées, même les plus farfelues ou celles que vous considérez comme insignifiantes.

        Les to-do lists sont aussi un vrai levier de motivation. Imaginez votre satisfaction en constatant que vous avez accompli la moitié des tâches que vous aviez listées !

        Le fait de lister l’ensemble des tâches liées à votre événement vous permet d’avoir une vision globale sur vos projets et donc d’organiser votre emploi du temps.

        Si la to-do list de votre événement est bien ficelée, vous limitez les imprévus (étant donné que toutes les tâches sont recensées) et donc facilitez la collaboration entre les équipes organisatrices. #teamwork #togetherisbetter

        Prêt à passer d’event planner débordé à event planner organisé ?

         

        COMMENT CRÉER LA TO-DO LIST PARFAITE POUR MON ÉVÉNEMENT ?

        1. Listez

         

        Commencez par lister tout ce qui vous passe par la tête

         

        Posez-vous quelques minutes et couchez sur papier – ou sur téléphone pour les plus digital natives d’entre nous – tous vos projets et tâches à réaliser.

        Notez absolument tout, même les tâches les plus insignifiantes, comme “racheter des sacs poubelles pour la cuisine du bureau”. Là, c’est soit le moment où vous paniquez en voyant la montagnes de tâches à réaliser, soit le moment où vous vous sentez soulagé d’avoir pu extérioriser.

         

        Décomposez chaque grand projet en petites tâches

         

        Certains projets peuvent être découpés en tâches plus spécifiques.
        Par exemple, si j’ai écrit “Envoyer publicité pour Meetin”, je peux créer les tâches suivantes :

        • Acheter le visuel sur Fotolia
        • Déterminer l’offre promotionnelle à afficher
        • Créer la publicité sur Indesign
        • Faire valider à la responsable marketing
        • Envoyer le mail à Meet In

        Il s’agit là de la théorie des petits pas, qui permet non seulement d’éviter le découragement, si l’objectif n’est pas réaliste, et de favoriser la motivation – coucou la barre de progression qui booste le moral !

         

        Affinez

         

        À chaque tâche, attribuez une deadline, un responsable si vous travaillez sur un projet collaboratif et le temps estimatif que vous passerez à la réaliser.

         

        2. Priorisez

        Selon la matrice Gain / Effort

         

        Clairement un inconditionnel des chefs de projets cette matrice ! Pour la construire, vous vous posez deux questions :

        • L’effort à allouer est-il faible ou important ? Est-ce que cette tâche est chronophage ? Est-ce qu’elle demande un investissement mental, physique, mental important ?
        • Le gain est-il faible ou important ? C’est-à-dire : est-ce que cette tâche va me permettre de me rapprocher considérablement de mon objectif ?

        Puis vous classez vos tâches dans 4 catégories différentes :

        • Effort faible et gain important – Prioritaire
        • Effort important et gain important
        • Effort faible et gain faible
        • Effort important et gain faible

        Selon la méthode Master your Workday Now

         

        L’élément principal à prendre en compte pour mettre en place cette méthode est la très célèbre et non moins redoutée DEADLINE.

        C’est simple comme bonjour. 3 catégories :

        A faire absolument aujourd’hui : si vous n’avez rien à terminer ABSOLUMENT aujourd’hui, vous pouvez ne rien mettre dans cette case.
        A faire dès que possible, c’est-à-dire à mener à bien entre 7 et 10 jours maximum.
        A faire plus tard : de 15 jours à 3 ans…

        Vous commencez par traiter les tâches de la première catégorie, puis de la seconde et enfin de la dernière. Facile à dire, moins facile à faire. Nous avons tendance à nous concentrer sur les tâches qui nous apportent un maximum de plaisir, même si elles sont moins urgentes.

        D’ailleurs, si jamais vous avez envie de vous libérer des tâches de faible intérêt et de vous concentrer sur la création de valeur ajoutée pour vos événements, n’hésitez pas à faire appel à Eventdrive 😉

         

        Selon la matrice Eisenhower…

         

        Cette méthode est clairement ma préférée 🙂

        Pour la construire, deux questions (oui encore une fois) :

        • Cette tâche est-elle prioritaire ?
        • Cette tâche est-elle urgente ?

        Puis vous classez vos tâches dans 4 catégories différentes :

        • Important et urgent – Exécutez
        • Peu important et urgent – Déléguez
        • Important et peu urgent – Planifiez
        • Peu important et peu urgent – Éliminez

         

        3. Pilotez votre to-do list

         

        Bloquez votre agenda

         

        J’ai découvert cette méthode grâce au livre La 25ème heure et ça a révolutionné mon quotidien.

        Il suffit de bloquer des plages horaires dans son agenda pour certaines tâches.
        Par exemple, j’attribue deux créneaux de trente minutes par jour à la lecture de mes mails. De cette façon :

        • Mes collègues n’organisent pas de réunion à ces heures-là.
        • Je consulte mes mails uniquement pendant ces créneaux, ce qui fait que je ne suis pas dérangée tout au long de la journée par les messages entrants.
        • J’ouvre ma boîte mail le matin, pour préparer ma to-do du jour et le soir, pour faire le point sur ce qui a été accompli.

         

        N’effacez pas, barrez

         

        Ne faites pas l’erreur de supprimer les tâches que vous avez réalisées. Choisissez plutôt de les barrer ou de les cocher. En effet, rien n’est plus gratifiant que de prendre quelques instants pour admirer le travail déjà accompli.

         

        Créer la to-do list de vos événements n’aura jamais été aussi simple

        L’équipe Eventdrive sait à quel point votre organisation personnelle est importante dans la réussite de vos événements. Nous avons donc voulu vous donner toutes les clefs pour vous simplifier la vie.

        Prêt à passer d’event planner débordé à event planner organisé ?

        1. Commencez sereinement votre journée

         

        Pour commencer la semaine du bon pied, recevez tous les lundis votre to-do list personnalisée par email. Histoire d’avoir les idées claires 🙂

        Au quotidien, il vous suffit d’un coup d’oeil pour visualiser l’état d’avancement de vos projets et les tâches à réaliser dans la journée. Vous êtes désormais en total contrôle et vous pilotez comme un chef l’ensemble de vos événements !

        2. Concentrez-vous sur ce qui compte

        Eventdrive se souvient de tout pour vous. Adieu la charge mentale (enfin presque) 😉

        Listez et hiérarchisez facilement vos tâches pour organiser votre emploi du temps grâce au système de drag & drop – glisser-déposer pour les moins bilingues d’entre nous.

        Planifiez vos projets et vos objectifs étape par étape grâce aux tâches et aux sous-tâches.

        3. Travaillez ensemble en bonne intelligence

        Libérez de l’espace mental en délégant des tâches à d’autres membres de votre équipe.

        Attribuez des missions en un clic à vos collaborateurs ou collègues : s’ils sont mentionnés sur une tâche, ils recevront immédiatement un email leur indiquant le projet à mener !

        4. Arrêtez d’oublier

        Toutes vos tâches sont centralisées dans un seul endroit, fini les post-its à droite à gauche. Recevez des rappels par email deux jours en amont de vos dates butoirs. Identifiez rapidement les deadlines qui approchent grâce au marqueur de couleur rouge.

        5. Terminer la journée en apothéose

         

        Quand vous indiquez que vous avez terminé une tâche, Eventdrive se charge de la barrer. En fin de journée, vous visualisez en un coup d’oeil le travail accompli, et ça, ça fait plaisir !

        Ce nouveau créateur de to-do lists vous fait de l’oeil ? Découvrez-en plus ou demandez une démo ! 🙂

        Prêt à passer d’event planner débordé à event planner organisé ?

        Comment fixer des objectifs pour son événement ?

        Un événement sans objectif, c’est comme un bateau sans cap. On erre, on se perd, on tourne en rond. Les plus grands navigateurs gardaient leur destination bien en tête tout au long de leur périple, ce qui leur a parfois d’ailleurs sauvé la vie (80% de mental !). Prenez-les pour exemple et ne perdez pas de vue les objectifs de votre événement.

        Dans cet article, je vous guide étape par étape pour fixer des objectifs S.M.A.R.T : spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes (ou pertinents), timés.

         

        POURQUOI FIXER DES OBJECTIFS À MON ÉVÉNEMENT ?

        Il arrive parfois que l’on fixe des objectifs simplement parce qu’ils nous sont demandés. Sachez que s’ils sont bien définis, ils vous permettront de :

        1. Savoir où vous en êtes et où vous allez
        2. Entretenir votre motivation
        3. Reporter à votre hiérarchie

        RÉALISEZ UN ÉTAT DES LIEUX COMPLET DE LA SITUATION 

        Commencez par réaliser un état des lieux complet de votre situation. On ne commence pas à manier une carte sans savoir d’où l’on part (la magie de la géolocalisation).

        Dans la logique des choses, vous n’avez d’ailleurs à ce stade pas encore déterminé si vous organisiez ou non un événement.

        Vous pouvez par exemple répondre aux questions suivantes :

        • Quelle part de marché à date ?
        • Quels besoins (conquête, développement, fidélisation) ?
        • Quel potentiel de croissance ?

        Vous identifierez ainsi la problématique à résoudre (=votre objectif stratégique), votre « why » en quelque sorte, et si un événement peut vous accompagner à sa résolution.

        Un événement ne doit pas être décorrelé du business. Différenciez donc les objectifs stratégiques, qui auront un impact sur votre business (chiffre d’affaires, les ventes, le taux d’absentéisme) et les objectifs opérationnels directement liés à votre événement (nombre de participants, nombre d’interactions via l’application mobile). Gardez à l’esprit que les objectifs opérationnels sont au service des objectifs stratégiques, et non pas l’inverse.

        Vous avez envie de devenir un Maître Jedi de l’organisation d’événement ?

        DÉTERMINEZ DES OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

        Les objectifs de votre événement doivent être clairs, compréhensibles et le plus précis possible, même sortis de leur contexte.

        Ils ne supporteront aucune ambiguïté ou aucune discussion. Tous les termes qui les composent doivent ainsi être clairement définis. Pour chaque objectif, vous devez vous poser les questions suivantes :

        • Qui : qui sont les parties prenantes mises à contribution pour atteindre cet objectif ? qui en est responsable et garant ?
        • Dans quel but : que cherchez-vous à accomplir ?
        • Où : dans quelle zone géographique s’applique-t-il ?
        • Quand : de combien de temps disposez-vous pour mener à bien cette tâche ?
        • Comment : à l’aide de quelles ressources comptez-vous atteindre votre objectif ? quels sont les outils utilisés pour les monitorer ?
        • Pourquoi : que gagnerez-vous à réaliser cet objectif ?

        DÉTERMINEZ DES OBJECTIFS MESURABLES

         Pour que les objectifs de votre événement soit mesurables, ils doivent être chiffrés. 
Ils représentent un seuil à atteindre : on n’évoquera par exemple pas une croissance de x%, mais plutôt x% de part de marché. 

        Selon un sondage réalisé lors d’un de nos événements, 75% des event planners définissent la réussite d’un événement par le taux de satisfaction de leurs participants. Mais vous pouvez aussi bien utiliser, entre autres, les indicateurs suivants :

        • Chiffre d’affaires
        • Nombre de participants
        • Retour sur investissement
        • Net promoter score
        • Taux d’absentéisme

        Si votre objectif est mesurable, vous pourrez plus facilement évaluer votre état d’avancement. Cela n’est néanmoins possible que si vous prenez en compte la valeur de départ.

        N’oubliez pas de vous demander comment vous allez pouvoir mesurer votre performance : live data, formulaire de satisfaction, CRM, outil de budget

        À ne pas suivre : accroître l’engagement des participants
        À suivre : s’assurer qu’au moins 80% des participants se connectent à l’application le jour de l’événement (vs 67% à N-1)

         

        DÉTERMINEZ DES OBJECTIFS ATTEIGNABLES

         

        Les objectifs de votre événement doivent rester réalistes.

        Un objectif élevé vous donnera certainement envie de vous dépasser et de donner le meilleur de vous-même. Néanmoins, un objectif trop élevé pourrait faire vaciller votre motivation puisque « de toute façon, je ne pourrai jamais l’atteindre ».

        C’est aussi pour cette raison que l’état des lieux de départ est primordial. Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient.

        Pensez également à confronter vos objectifs aux ressources dont vous disposez, qu’elles soient financières, temporelles, humaines. Vous devrez prouver qu’ils sont réalistes auprès de vos équipes mais également aux yeux des différents acteurs (partenaires, prestataires, hiérarchie).

        À ne pas suivre : atteindre un taux de satisfaction de 100%
        À suivre : atteindre un taux de satisfaction d’au moins 95% lors de l’enquête de satisfaction (au minimum 110 répondants).

         

        Vous avez envie de devenir un Maître Jedi de l’organisation d’événement ?

         

         

         DÉTERMINEZ DES OBJECTIFS PERTINENTS (RELEVANT)

        Les objectifs de votre événement doivent s’inscrire dans une stratégie business globale. En résumé, vous devez répondre positivement à la question suivante : mon événement m’aide-t-il à répondre aux enjeux de mon entreprise ?

        Car non, vous n’organisez pas un événement pour les beaux yeux de vos clients. Un client satisfait, c’est bien, mais qu’est-ce que ça rapporte ? Comment le chiffrer ? Quel impact pour l’entreprise ? Une hausse du panier moyen ? Un renouvellement de contrat ? Une augmentation de la fréquence d’achat ?

        À ne pas suivre : éblouir mes invités
        À suivre : 
        atteindre un taux de satisfaction d’au moins 98% des 3 clients à fort potentiel lors de l’enquête de satisfaction post-événement.

        DÉTERMINEZ DES OBJECTIFS DÉFINIS DANS LE TEMPS

        Quand votre manager fixe avec vous vos objectifs individuels, il vous propose des résultats par semestre ou par année. Il en est de même pour les objectifs de vos événements.

        N’hésitez à décliner un objectif principal en plusieurs objectifs paliers, ces paliers pouvant correspondre à des périodes données (un mois par exemple).

        Afin que vos objectifs soient compréhensibles dans n’importe quel contexte, je vous conseille d’utiliser des dates précises ou des périodes relatives à des dates précises.

        À ne pas suivre : augmenter le chiffre d’affaires en 3 mois -> à partir de quand ?
        À suivre : augmenter le chiffre d’affaires de la région Alsace-Lorraine à 1,5 million dans les 3 mois qui suivront l’événement.

        Et voilà, maintenant que vos objectifs sont clairement définis, vous êtes parés pour créer les événements qui impacteront votre business ! À vous de jouer 🙂

        Quelles fonctionnalités pour une plateforme de gestion d’événements ?

        Pour ne pas être perdu dès le début, nous allons commencer par expliquer ce qu’est une plateforme de gestion d’événements. Ces plateformes tout-en-un vous accompagnent dans l’organisation de votre événement, dans le but de vous simplifier la vie afin que vous vous concentriez davantage sur des tâches à haute valeur ajoutée.

        En effet, elles vous aident à gagner du temps sur tous les aspects de votre événement, lors des inscriptions, des enregistrements, de la promotion, des animations, du calcul de votre ROI… Et tout cela grâce à une unique plateforme. Cela évite de multiplier les outils afin d’optimiser le budget. De plus, vous respecterez pleinement le Règlement Général de Protection des Données car les données sont centralisées suite à un enregistrement unique. De vrais petits bijoux, dont les organisateurs d’événements ne peuvent plus se passer une fois qu’ils les ont testées ! 🙂

        En résumer : une plateforme de gestion d’événements vous permettra de :

        gérer efficacement vos données, car la plateforme tout-en-un constitue une base de données unique, permettant une vision unifiée de celles-ci.

        améliorer la coordination des équipes marketing, sales, comptabilités… Une transparence inter-service qui garantie l’optimisation du temps de travail, une meilleure cohérence entre les pôles et une facilité de communication.

        moderniser et fluidifier l’expérience utilisateur grâce à cet outil entièrement numérique, qui reflètera auprès de vos clients et collaborateurs, l’image d’une société qui vit avec son temps.

        Mais ce n’est pas tout ! (oui, on y arrive !). Aujourd’hui, nous vous expliquons quelles fonctionnalités une plateforme de gestion d’événements doit intégrer, afin de vous accompagner au mieux dans la création de votre événement.

         

        ERGONOMIE 

        Il ne s’agit pas d’une fonctionnalité à part entière mais cela reste un point non négligeable lors du choix de la solution.

        Pourquoi? Simplement car vous allez vous servir de l’outil au quotidien
        et que son but premier est de vous faire gagner du temps. Aussi complète soit- elle, une plateforme qui vous demande 30 minutes de recherche pour trouver une fonctionnalité ne sera pas pleinement utile.

        De plus, la plupart des sociétés proposant ce type de technologie ont développé
        une approche grands comptes. Ainsi, vous serez sûr d’obtenir un outil adapté spécifiquement à vos problématiques si votre société en exprime le besoin.

        Vous avez envie de devenir un Maître Jedi de l’organisation d’événement ?

        CONCEPTION 

        Dans un premier temps, la plateforme doit vous permettre de suivre la budgétisation de votre événement.

        En plus d’éviter les mauvaises surprises, cela vous permettra d’économiser et de prendre les meilleures décisions pour le bon déroulé de la manifestation et votre business.

        Dans un deuxième temps, vous devez également (et cela semble logique) pouvoir renseigner toutes les informations générales de l’événement une seule fois. Ainsi, vous pourrez les réutiliser pour l’ensemble de votre processus de communication.

        MANAGEMENT ET COMMUNICATION

        Tout l’intérêt d’une plateforme tout-en-un réside dans le fait de pouvoir manager entièrement votre événement au sein du même environnement. Vous devez notamment pouvoir effectuer toutes les étapes en amont de la participation.

        Créer un site web dédié 

        Comme pour un rendez-vous, la première impression est toujours la bonne !
        Pour séduire vos futurs participants, la plateforme de gestion doit vous permettre de créer un beau site dédié présentant votre manifestation, incluant un formulaire d’inscription.

        Établir et personnaliser les formulaires

        En complément de votre site, il faut bien sûr permettre à vos participants de s’inscrire. Une plateforme performante vous permettra d’intégrer tous les champs obligatoires et optionnels afin de tout connaître de vos invités en amont de l’événement.

        Designer et expédier les emails d’invitation

        Il s’agit de la même problématique que pour le site web. L’email est l’un des premiers points de contact entre votre événement et vos invités. Ici aussi, faites bonne impression avec un email design que vous pouvez envoyer à votre base de contacts depuis la plateforme. Tout l’intérêt résidant dans l’utilisation d’un builder vous permettant de visualiser en temps réel le design de votre communication.

        Tracker l’activité de vos invités

        Ont-ils confirmé, ont-ils ouvert vos communications, ont-ils utilisé l’application ? Une bonne plateforme de gestion d’événements doit vous permettre de suivre l’activité de vos invités afin de relancer par exemple ceux qui n’ont pas confirmé leur participation ou ouvert vos emails.

        Gérer le check-in

        La plateforme doit faciliter l’accès des invités à votre événement, grâce à un système de badges par exemple. Vous devez également pouvoir gérer cela depuis une application mobile liée à votre back- office afin de garder un oeil en temps réel sur les personnes enregistrées.

        APPLICATION ET ENGAGEMENT

        Une plateforme pour tout gérer en prévision c’est bien… Une application pour tous vos participants durant l’événement, c’est mieux !

        Une bonne solution vous proposera les deux. Dans un premier temps, une application peut renseigner vos invités tout au long de votre manifestation avec :

        • Le programme
        • Toutes les informations pratiques
        • Un fil d’actualité
        • Un plan interactif

        En revanche, son intérêt ne doit certainement pas s’arrêter là. Un enjeu incontournable d’un événement est de pouvoir engager les participants avec :

        Un fil social media : 

        En un coup d’oeil, vos participants ont accès à l’ensemble des publications sur les réseaux sociaux et peuvent interagir entre eux.

        Un mur de l’événement :

        Photos, publications les plus importantes, informations… donnez instantanément accès aux contenus relatifs à votre manifestation.

        Du networking :

        Permettez à vos invités de se rencontrer pour des interactions à haute valeur ajoutée entre eux.

        Des photos :

        En un endroit, les participants peuvent retrouver les clichés des autres invités et les leurs.

         

        Des votes :

        Identifiez facilement les speakers les plus appréciés et les meilleures activités de votre événement.

        Des questions réponses :

        Pourquoi ne pas permettre à vos invités de poser directement leurs questions
        à vos speakers ou à l’organisation ?

         

        En bref, la plateforme et son application doivent permettre de démultiplier l’engagement de vos participants tout en fluidifiant leur parcours pour une expérience mémorable.

         

        BONUS : Une plateforme incontournable permettra la création d’une multievent app ou application commune à plusieurs événements afin de les lier. Ainsi, vos invités et vous avez accès à toutes les informations en un seul endroit.

         

        Vous connaissez désormais toutes les fonctionnalités que se doit d’avoir une plateforme de gestion d’événements ! Si vous voulez en savoir plus sur Eventdrive, notre propre plateforme tout-en-un, n’hésitez pas à demander une démo en cliquant juste ici !

        Des questions/réponses :

         

        Comment organiser la convention de début d’année idéale ?

        Qui dit nouvelle année, dit nouveaux projets, nouveaux défis et surtout nouveaux objectifs. Pour présenter les missions à venir et les résultats attendus pendant l’année à venir, rien de tel que d’organiser une convention de début d’année. Mais qu’est-ce que c’est vraiment ? Qu’attendent les invités de ce type d’événement ? Et surtout, comment organiser une convention de début d’année qui répond à toutes les demandes ? Eventdrive vous livre ses petits secrets pour être encore une fois, plus performant que jamais.

        convention début d'année

         

        CONVENTION DE DÉBUT D’ANNÉE : KÉZAKO ?

        Chez Eventdrive, on aime bien donner des conseils pour vous aider à organiser le meilleur événement possible. Mais pour être sûr d’y parvenir, on a besoin d’être certain que vous savez de quoi on parle, alors faisons le point ensemble.

        Une convention de début d’année, parfois connue sous le nom de séminaire managérial, est tout simplement un événement qui est destiné en exclusivité aux membres d’une entreprise. C’est en quelque sorte un séminaire interne dédié à l’ensemble des collaborateurs. L’événement est dans la majorité des cas composé d’une assemblée, puis d’un cocktail ou d’une soirée. Généralement, les collaborateurs des fonctions support rentrent ensuite chez eux tandis que les commerciaux continuent d’échanger en travaillant, grâce à des ateliers ou des mises en situation par exemple.

        POURQUOI FAIRE UNE CONVENTION DE DÉBUT D’ANNÉE ?

        Vous ne voyez pas l’intérêt d’organiser ce type d’événement ? Et pourtant, c’est une étape clé dans la vie d’une entreprise. Mettez-vous en situation : l’année vient de commencer, l’hiver ne s’arrête pas d’avancer, il fait froid, le soleil se couche tôt… Bref, le moral n’est pas au top. En plus de ça, côté boulot, c’est pas la joie non plus. La période est calme et suit l’effervescence des fêtes de fin d’année. Vous auriez bien besoin d’un peu de motivation pour vous investir de nouveau avec envie et passion dans votre travail. C’est là que la convention de début d’année prend tout son sens. Et on n’est pas les seuls à le dire ! David Destoc, président du cabinet de conseil et formation en management OasYs Mobilisation affirme que « Les entreprises qui choisissent de faire un séminaire en janvier et février enclenchent plus rapidement la dynamique auprès des équipes managériales ». Vous voulez plus de preuves ?

        En organisant un événement interne au moment où les motivations de chacun sont au plus bas, vous ravivez l’intérêt de vos collaborateurs. Tout d’abord parce que c’est la possibilité de réunir tout le monde au même moment (particulièrement important pour les grosses entreprises), mais c’est aussi l’occasion de parler chiffres. Organiser votre conférence quand les résultats de l’année passée sont prêts est le bon timing, c’est l’occasion de les présenter à toute l’équipe. Insistez sur les points positifs et félicitez vos équipes. Mettez en avant les points d’améliorations sur lesquels il faudra porter une attention particulière au cours de l’année en cours. Enfin, profitez-en pour présenter les objectifs à atteindre. L’idéal est également de mettre en place des workshops par pôle afin que les équipes puissent statuer sur des objectifs communs à leur équipe.

        Passer par ces deux étapes est obligatoire pour organiser une convention de début d’année efficace. Mais si vous vous en tenez uniquement à ça, vous allez droit dans le mur… Pourquoi ? Parce que ce mode de management fonctionnait à merveille il y a 10 ans, mais les mentalités ont évolué et la génération Y a débarqué en mettant un bon coup de pied dans la fourmilière ! Heureusement, des solutions ont rapidement été trouvées pour répondre à ces nouvelles attentes. Maintenant, il faut engager en plus d’informer. Il faut écouter, échanger et par-dessus tout, changer. 

        Vous l’avez compris, organiser une convention interne en début d’année soulève de nombreux points positifs. Mais comment être sûr de tout mettre en œuvre pour réussir votre événement ? Pas de panique ! Eventdrive a la solution : il ne vous reste qu’à suivre ces quelques tips et à vous le succès !

        QUE FAIRE POUR RÉUSSIR SA CONVENTION MANAGÉRIALE ?

        • Choisir un lieu qui sort de l’ordinaire

        Pour marquer les esprits, il faut miser sur de l’atypique. (D’ailleurs, découvrez juste ici 10 lieux insolites pour votre soirée d’entreprise à Paris !) La totalité de votre entreprise sera présente donc ne négligez pas la taille du lieu. Pensez élégance, confort et modernité. Si vous trouvez un lieu qui remplit ces trois critères, vous avez tiré le gros lot ! Prenez l’exemple du Disney Newport Bay Hotel près du célèbre parc de Mickey. Chic et classe, son centre de convention est également particulièrement adapté à ce type d’événement. Dans le même esprit, le Trianon Palace à Versailles a su absorber l’aura du château de Louis XIV et offre un cadre incroyable pour une convention interne.

        • Définir des thématiques à aborder et à éviter

        Pour ça, rien de plus simple, il suffit de déterminer les objectifs de votre convention et les associer à des mots-clés. Votre convention de début d’année peut être envisagée comme un séminaire de motivation. Votre objectif est de montrer à votre équipe que vous croyez en elle. Pour cela, rien de mieux que de revenir sur les victoires de l’année précédente et s’en servir comme d’un fil d’Ariane pour annoncer les objectifs de l’année à venir.

        • Sélectionner un thème rassembleur

        L’idéal pour mobiliser vos équipes est de mettre en place un thème qui vous accompagnera tout au long du séminaire, un peu à la manière d’un fil rouge qui guidera la réflexion. Pourquoi pas trouver un slogan qui reste en tête et qui est capable de réunir ? Vous pouvez également travailler des thèmes en lien avec l’actualité. La coupe du monde de football a rassemblé vos équipes l’année passée ? Surfez sur ce team spirit en mettant le sport à l’honneur, en l’utilisant pour motiver vos collaborateurs. Si vous voulez aller encore plus loin, choisissez un thème qui peut être poussé à son maximum. Par exemple, en orientant votre convention autour du thème de l’espace, vous pouvez choisir des mots-clés qui ont une double signification dans votre discours : « booster » ses performances, avancer telle une « fusée »… Quitte à aller dans le too much en « visant la lune pour retomber dans les étoiles ». 😉

        • Mettre en place des workshops pour favoriser la cohésion d’équipe

        Il faut être capable de stimuler la créativité pour souder vos équipes d’une manière détournée. En proposant cette initiative, vous facilitez les démarches collaboratives et participatives. À titre d’exemple, la direction des ventes d’un laboratoire pharmaceutique propose des mises en situation. Les cas sont envoyés en amont et travaillés par les commerciaux. Le jour J, les managers se glissent dans la peau du client et simulent un entretien de vente. En fonction de leur prestation, les commerciaux récoltent des points et c’est ensuite à qui aura proposé la meilleure performance ! Tout cela dans un but constructif et dans une ambiance bienveillante bien sûr 🙂

        • Penser à la suite

        Comme dans chaque événement, il est important de penser à l’après. Tout d’abord pour remercier les participants après la convention et leur envoyer un compte-rendu. C’est aussi le moment de dévoiler la nouvelle politique commerciale par exemple, en distribuant un mémo. Mais c’est également essentiel de penser plus loin en mettant en place des techniques permettant de communiquer de manière efficace sur le long-terme avec les employés. L’idéal pour y parvenir est de mettre en place en enquête de satisfaction post-événement. Vous pourrez ainsi en apprendre plus sur la qualité du contenu proposé ou le lieu que vous aviez choisi pour l’occasion. Mais avant tout, vous pourrez sonder si le niveau de motivation et de compétences a augmenté à la hauteur de vos espérances.

         

        Vous l’aurez compris, l’organisation d’une convention de début d’année est un point qu’il ne faut pas négliger. Mais pour réussir votre séminaire managérial, il faut prendre un moment de réflexion avant de foncer tête baissée. Posez les bases de votre événement et déterminez les objectifs et les retombées souhaitées à long terme. En agissant ainsi, no stress, vous parviendrez à organiser un événement du tonnerre !

        Communication d’événement : comment améliorer la communication sur site ?

        L’organisation d’un événement est une chose. La communication autour de celui-ci en est une autre. Et oui, en tant qu’organisateur d’événement, vous devez être multitâches, mais surtout avoir des compétences diverses et variées. En plus de monter un projet du tonnerre, vous devez prendre le temps d’en faire la promotion. À l’heure où les technologies se multiplient comme des petits pains, on a tendance à oublier les anciennes méthodes de travail qui, pourtant, font encore leurs preuves.

        Mais pas de panique ! Chez Eventdrive, on les a encore toutes en tête, et mieux encore, on connaît aussi les nouvelles. Alors installez-vous confortablement et découvrez tous nos conseils pour réussir votre communication événementielle.

        communication evenement

         

        NE PAS NÉGLIGER SA COMMUNICATION D’ÉVÉNEMENT

        La communication autour d’un évènement est une étape importante dans le processus de création. Et oui, on peut comparer l’organisation d’un événement à la création d’une œuvre d’art, parce que le but recherché est le même : éblouir !


        La communication doit répondre à deux objectifs principaux. Elle doit être informative et promotionnelle. En d’autres termes, une communication efficace doit pouvoir d’améliorer la notoriété autour d’un événement en le faisant connaître largement. Bien évidemment, on veut, à terme, inciter à l’acte d’achat en augmentant le nombre d’inscriptions à son événement. Pour y parvenir, différentes méthodes ont vu le jour au cours des dernières décennies. Aujourd’hui, alors que 2019 commence, Eventdrive a décidé de vous parler des deux principales stratégies et vous dire pourquoi elles sont si importantes.

        PRINT OU DIGITAL : QUE CHOISIR POUR SA COMMUNICATION SUR SITE ?

        Il existe plusieurs méthodes pour communiquer autour de son événement. Aujourd’hui, on a décidé de se concentrer principalement sur les deux grosses catégories : le print et le digital. Pourquoi ? Parce qu’on veut que vous mettiez en place des stratégies efficaces rapidement. Mais selon le type d’événement que vous organisez, d’autres techniques peuvent faire leurs preuves. Par exemple, une étude menée par Ipsos a montré que près de 91% des personnes interrogées apprécient les opérations de street marketing. Ce type de campagne est un peu plus long à mettre en place et demande des ressources importantes, mais le street marketing est à envisager si vous en avez les moyens.

        Mais revenons-en à nos moutons et parlons un peu plus en détail des deux stratégies principales.

        Miser sur des méthodes qui ont fait leurs preuves avec le print

        On ne présente plus la communication par le print, que l’on connaît tous par cœur. L’utilisation de signalétiques papier, d’affiches, de flyers, existe depuis (presque) toujours et fait encore ses preuves, malgré ce que l’on peut penser.

        Pour réussir sa communication print, l’important est de bien définir son identité visuelle, propre à votre événement. Il faut qu’elle soit forte et représentative de votre image de marque. Une fois cette étape validée, vient le moment de la décliner sur différents supports. Pour vous démarquer, vous pouvez choisir d’imprimer sur du papier de qualité supérieure ou ajouter des finitions, tel que du vernis ou du papier texturé bois. Concernant les réalisations elles-mêmes, mettez-vous à la place de vos participants et pensez à ce qu’ils aimeraient avoir sur place. Des plans, des catalogues, des cartes de visite sont des premières pistes à explorer. N’oubliez pas les plaquettes commerciales dans votre stratégie, c’est le moyen idéal pour promouvoir vos produits au cours de votre événement.


        En revanche, avec les questions de développement durable de plus en plus présentes dans les conversations, l’usage de papier est moins recommandé. C’est donc en partie pour cette raison que le digital a pris de l’importance dans la communication d’événement.

        Avoir recours au digital pour moderniser son évènement

        Comme évoqué précédemment, pour des raisons environnementales, mais aussi en accord avec les tendances du moment, le digital a pris de l’importance dans la communication d’événement. Aujourd’hui, on voit de plus en plus d’invitations envoyées uniquement par email par exemple. Eventdrive propose aussi la possibilité de créer une application le temps d’un événement. Un travail qui demande un peu de préparation en amont , mais qui fait son petit effet dans la communication. La création d’un site web dédié à l’événement sur lequel les invités peuvent trouver toutes les informations pratiques, mais aussi s’inscrire, est également à la mode.

         

        Sans aller aussi loin si vos moyens sont limités, d’autres alternatives existent. Pour avoir une présence en ligne, n’oubliez pas de communiquer largement sur les réseaux sociaux notamment. Vous pouvez également écrire des articles sponsorisés ou faire appel à des influenceurs pour gagner en visibilité. Imaginez le dernier blogueur à la mode parlant de votre événement dans son dernier article, ou encore mieux dans sa story Instagram ! Sans même dire s’il y sera ou pas, une citation de ce genre est une vraie valeur ajoutée.

        4 CONSEILS POUR RÉUSSIR SA COMMUNICATION SUR SITE

        Il est temps d’entrer dans le vif du sujet. La communication d’événement implique la mise en place de stratégie on-site. Voici donc quelques conseils pour ne pas la louper :

        • Ne pas oublier d’imprimer le programme de l’événement et le mettre à disposition de vos invités. Pour la version web, vous pouvez aussi faire le choix d’une application mobile qui contiendra toutes les informations, comme on vous on parlait un peu plus haut (mais comme vous êtes hyper attentif, vous le saviez déjà).
        • Penser à rappeler toutes les conférences qui auront lieu au cours de l’événement. Soit à l’aide d’affiches Présentant les moments principaux, soit grâce à des notifications push que les participants recevront directement sur leur smartphone.
        • Mettre en place une signalétique pour indiquer les différentes salles de conférences, voire même les différents lieux de l’événement s’il s’agit d’un rassemblement majeur. Vous pouvez aussi mettre en place la géolocalisation sur smartphone, mais cette technologie n’est pas disponible à toute petite échelle.

        Pour fabriquer de beaux visuels, n’hésitez pas à utiliser des outils en ligne tels que Canva. Sa version gratuite vous permet de créer un nombre illimité (ou presque) de design. Pour avoir encore plus de liberté, Sketch se prend très aussi facilement en main et bénéficie d’une version d’essai gratuite pendant 1 mois.

        La communication on-site demande beaucoup de travail et surtout de la préparation en amont, mais croyez-nous, les retours sur investissements ne vous décevront pas. Que vous soyez ultra connecté ou adepte de méthodes plus classiques, vous trouverez la stratégie qui conviendra parfaitement à votre événement, c’est certain !

        10 lieux pour 2000 invités ou plus

        Vous avez un événement exceptionnel de grande ampleur qui approche et vous ne savez pas où l’organiser ? Pas de panique, Eventdrive vous a concocté une liste réunissant 10 lieux de premier choix pour organiser des événements de plus de 2000 invités !

        Ne perdez pas une minute de plus : avec Eventdrive, économisez du temps, afin de créer toujours plus de valeur ajoutée pour votre événement, en découvrant dès maintenant notre nouvel article. Un, deux, trois, et c’est partiii ! 😉

        1. Le Cirque Alexis Gruss

        Profitez de la féerie du chapiteau de la famille Gruss pour vos conventions, soirées d’entreprise, lancements de produit, et bien plus encore, pouvant accueillir jusqu’à 3000 personnes !

        Ce magnifique chapiteau situé Porte D’Auteuil peut accueillir jusqu’à 3000 invités grâce à son espace de 5000m2. Les animations proposées transporteront vos convives dans l’univers d’Alexis Gruss, père de famille et dresseur de chevaux. Il vous attend d’ailleurs avec impatience pour votre prochain événement professionnel !

        Le truc en plus : il est même possible de visiter les écuries et de bénéficier d’une petite visite guidée du chapiteau et des coulisses ! Réservez juste ici : https://www.alexis-gruss.com/corporate-paris/

        Alexis Gruss

        2. Le Grand Rex

        Magnifique cinéma parisien réputé pour sa somptueuse décoration. Sa salle de cinéma et de conférence est considérée comme l’une des plus grandes d’Europe ! De quoi impressionner vos convives. Situé dans le 2ème arrondissement de Paris, ce lieu de 4000 m2, totalement équipé en terme de matériel technique (projecteur cinéma, sonorisation, éclairage, enceintes…), conviendra parfaitement pour vos conférences et conventions d’entreprise. Avec une capacité maximale de 2700 invités, le Grand Rex est un choix de prédilection pour réaliser un événement professionnel exceptionnel. Vestiaire, cocktail, loges, tout y est !

        Le truc en plus : Lieu mythique et matériel de qualité. Réservez juste ici : https://locations.legrandrex.com/les-salles/grande-salle/

         

        Grand Rex Etoiles

        3. La Cité du Cinéma

        Connaissez-vous la Cité du Cinéma ? Lieu prestigieux initié par Luc Besson où se retrouvent de nombreuses personnes pleines de talent, dont parmi elles, des étudiants en école de cinéma ! Cet espace de 4000 m2 à Saint-Denis sera idéal pour vos conventions, lancements de produit et soirées d’entreprise. La Grande Nef est une structure qui pourra accueillir jusqu’à 2500 personnes, et potentiellement jusqu’à 3500 personnes avec la location complémentaire de la Mezzanine et du Restaurant.

        Le truc en plus : Lieu artistique chargé d’histoire, véritable carrefour de la cinématographie européenne, ce qui le rend charmant. Réservez juste ici : http://www.citeducinema.org/espace-pro

        la cité du cinéma

        4. Les Pavillons de Bercy – testé et approuvé par les membres de l’équipe

        Si vous cherchez un endroit authentique et original pour votre lancement de produit, séminaire, événement de team-building ou encore soirée d’entreprise, les Pavillons de Bercy sont faits pour vous ! Ils offrent 3 thématiques différentes : le musée de Arts Forains, les salons Vénitiens et enfin le théâtre du Merveilleux. Les Pavillons et le Théâtre de Verdure offrent une capacité maximale de 4000 personnes. Des espaces extérieurs sont également disponibles en complément, afin d’apporter un peu de vert à votre événement professionnel.

        Le truc en plus : Les manèges et les attractions à l’ancienne qu’il est possible de tester ! Un excellent moyen de retourner en enfance et d’égayer vos invités. Réservez juste ici : http://arts-forains.com/location-de-salle

        Musée des Arts Forains

        5. Les Docks de Paris

        Cet ancien entrepôt parisien vous permettra de laisser parler votre créativité, en vous offrant une myriade de possibilités grâce à sa surface de 8500 m2 modulable. C’est un des plus grand meeting-centers de la capitale. Il est composé au total de 4 espaces, mais c’est bel et bien l’espace Dock Pullman qui vous intéressera le plus. Vous pourrez y d’ajouter un parterre à l’auditorium de 1000 places, afin d’accueillir un nombre total de 3500 invités dans le théâtre, 3000 personnes pour un banquet et jusqu’à 4000 personnes pour un cocktail ! Un lieu idéal pour vos conférences internationales ou vos soirées d’entreprise.

        Le truc en plus : Son espace moderne et modulable. Réservez juste ici : https://www.chateauform.com/en/house/the-docks-de-paris/

        Les Docks de Paris

        6. Grande Halle de La Villette

        Situé dans le 19ème arrondissement de Paris et en plein coeur du plus grand parc parisien, le parc de La Villette, nous vous présentons maintenant ce grand espace de 18000 m2 divisé en plusieurs parties. Nous vous recommandons la Nef du niveau 0, capable d’accueillir 2500 invités pour une conférence assise, 2000 pour un banquet et 5000 pour un cocktail. Ce lieu est composé de très grands espaces, de plusieurs salles de conférence, de vestiaires ainsi que des bureaux, et possède un hall d’accueil latéral équipé à cet effet. Idéal pour vos salons professionnels, conventions, soirées d’entreprise, galas et tous types d’événements professionnels.

        Le truc en plus : Son architecture récente de XXème siècle, entre le contemporain et l’industriel. Réservez juste ici : https://lavillette.com/hub/grande-halle

        La Villette

        7. La Seine Musicale

        Octroyez-vous un cadre professionnel et unique adéquat pour vos lancements de produits, conventions, séminaires, assemblées générales… Remarquable de par son allure de bateau amarré, ce lieu pourra accueillir 4000 personnes en format plénière, et encore 2000 personnes supplémentaires en assis-debout. Vous aurez accès à des loges, un auditorium, des vestiaires, et pourrez savourer les délicieux plats de leur partenaire gastronomique, La Maison Lenôtre. L’espace est également très largement modulable ! La Seine Musicale fera le bonheur d’organisateurs d’événements sensibles à l’écologie. En effet, le lieu est recouvert de panneaux solaires photovoltaïques.

        Le truc en plus : Sa forme péninsulaire trônant sur la Seine et sa technologie environnementale. Réservez juste ici : https://www.laseinemusicale.com/article/seminaires-et-conventions_a54/1

        La Seine Musicale

        8. Carrousel du Louvre

        Optez pour un environnement chargé d’histoire et symbole de culture en choisissant le Carrousel du Louvre ! Ce magnifique lieu de 7100 m2 sublimera vos conférences, conventions, assemblées générales et séminaires. Les élégantes salles Delorme et Gabriel vous offriront une capacité de 2300 personnes pour des conférences, et 2400 personnes pour un cocktail. Vous aurez accès à des vestiaires, loges, et pourrez personnaliser les lumières et la décoration à l’image de votre entreprise. Le plafond aux poutres ondulantes charmera vos invités, ainsi que les vestiges historiques comme le mur d’enceinte en pierre Charles V.

        Le truc en plus : Accès direct au Musée du Louvre et symbolique culturelle. Réservez juste ici : https://www.carrouseldulouvre.com/presentationlessallescdl

         

        Louvre

        9. Le Grand Palais

        Si vous souhaitez investir pour un événement professionnel prestigieux, ce site historique situé dans le 8ème arrondissement de Paris, près des Champs-Élysées, vous correspondra certainement. Nous vous recommandons l’une de leurs salles nommée La Nef, recouverte d’une immense verrière, qui pourra recevoir et éblouir 5670 personnes sur une surface de 13500m2. Des espaces complémentaires et modulables à souhait sont également louables en plus de La Nef, comme “le balcon d’honneur”, qui pourra accueillir 300 personnes supplémentaires. En choisissant le Grand Palais, vous offrez à vos invités un espace artistique, considéré comme un véritable chef d’oeuvre. Idéal pour tous vos événement professionnel.

        Le truc en plus : Site culturel prestigieux et volumineux classé monument historique, doté d’une architecture fascinante et grandiose, notamment grâce au recouvrement de ses grandes verrières, qui embelliront votre événement. Réservez juste ici : https://grandpalais.fr/fr/la-nef

         

        Le Grand Palais

         

        10. Le Pavillon Dauphine Saint Clair

        Si vous souhaitez investir pour un événement professionnel prestigieux, ce site historique situé dans le 8ème arrondissement de Paris, près des Champs-Élysées, vous correspondra certainement. Nous vous recommandons l’une de leurs salles nommée La Nef, recouverte d’une immense verrière, qui pourra recevoir et éblouir 5670 personnes sur une surface de 13500m2. Des espaces complémentaires et modulables à souhait sont également louables en plus de La Nef, comme “le balcon d’honneur”, qui pourra accueillir 300 personnes supplémentaires. En choisissant le Grand Palais, vous offrez à vos invités un espace artistique, considéré comme un véritable chef d’oeuvre. Idéal pour tous vos événement professionnel.

        Le truc en plus : Site culturel prestigieux et volumineux classé monument historique, doté d’une architecture fascinante et grandiose, notamment grâce au recouvrement de ses grandes verrières, qui embelliront votre événement. Réservez juste ici : https://grandpalais.fr/fr/la-nef

        Le Pavillon Dauphine Saint Clair

         

        82 idées de thèmes pour votre événement

        Parce qu’on connaît tous le syndrome de la page blanche, je vous donne un petit coup de pouce en vous proposant 82 thèmes pour votre événement. Soirée d’entreprise, séminaire, convention, lancement de produit, teambuilding, événement client, conférence, vous trouverez forcément votre bonheur !

         

        LES THÈMES D’ÉVÉNEMENTS CLASSIQUES


        1. Retour en enfance
        Des lieux : Le parc des Naudières (Loire-Atlantique) / Le Tigre du Bain à Balles (Paris)
        Un petit truc à grignoter : des mini-burgers et un candy bar
        Un petit quelque chose à boire : limonade maison ou milkshakes

         

        2. Digital Detox
        Des lieux : Les Etangs de Corot / Delirio / Centers Parcs
        Un petit truc à grignoter : des produits du terroir
        Un petit quelque chose à boire : c
        ocktails à base de produits originaux (jus de sureau, jus de bissap, gingembre…)


        3. Chasse au trésor
        Des lieux : Urban Gaming / Coq en Pâte / Forevent / Qui veut pister Paris ?
        Un petit truc à grignoter : des pièces en chocolat
        Un petit quelque chose à boire : un rhum arrangé


        4. Orchestre / musique
        Des lieux : Opéra Garnier, Philarmonie, Caveau de la Huchette
        Un petit truc à grignoter : des canapés au saumon ou au foie gras
        Un petit quelque chose à boire : une flûte de champagne

        5. Jeux vidéos
        Des lieux : La Tête dans les Nuages
        Un petit truc à grignoter : des champignons farcis
        Un petit quelque chose à boire : un cocktail au Curaço (pour la couleur !)
         

        6. Fête foraine
        Des lieux : Musée des Arts forains, Espace Franconi
        Un petit truc à grignoter : des pommes d’amour, des gaufres salées ou des cornets de frites
        Un petit quelque chose à boire : un granité


        7. Givrée
        Des lieux : Kube Hotel
        Un petit truc à grignoter : des petits fours (chauds), ambiance chaud/froid garantie / un ice cream bar
        Un petit quelque chose à boire : encore un granité
         ?

        8. Tropicool
        Des lieux : Le Comptoir Général / L’Echappée Belle / Likinox
        Un petit truc à grignoter : rougail saucisses, flanc coco, salade de fruits exotiques
        Un petit quelque chose à boire : Pina Colada ou punch, à boire à la paille dans une noix de coco

         

        9. Pool Party
        Des lieux : Molitor
        Un petit truc à grignoter : des esquimaux à la pastèque
        Un petit quelque chose à boire : Sex on the Beach
         

        10. Esprit Guinguette
        Des lieux : Péniche d’Arnaud / Rose Bonheur / OVK
        Un petit truc à grignoter : des burgers ou des huîtres d’Oléron
        Un petit quelque chose à boire : un rosé piscine


        11. Industriel
        Des lieux : La Menuiserie / La Fabrique événementielle / La Chaufferie
        Un petit truc à grignoter : de la cuisine moléculaire
        Un petit quelque chose à boire : un cocktail à l’azote liquide


        12. Bohème
        Des lieux : Salon Polpo, La Péniche Bohème
        Un petit truc à grignoter : bouchées à base de fleurs comestibles
        Un petit quelque chose à boire : des cocktails à la violette, à la rose, au thym…


        13. Street Art
        Des lieux : Le Squat du Normandy / La Halle Papin
        Un petit truc à grignoter : Finger Food
        Un petit quelque chose à boire : des bières


        14. Golf
        Des lieux : 
        Evian Resort / Châteauform Yvelines
        Un petit truc à grignoter : menu brasserie type club 
        house
        Un petit quelque chose à boire : du vin
         

        15. Cinéma
        Des lieux : 
        Manoirs de Tourgeville / Le Grand Rex / Musée Grévin
        Un petit truc à grignoter : popcorn ou des M&M’s personnalisés
        Un petit quelque chose à boire : du champagne
         

        16. Equitation
        Des lieux : 
        Académie équestre de Versailles
        Un petit truc à grignoter : popcorn
        Un petit quelque chose à boire : du cidre

         

        17. Oenologie
        Des lieux : 
        La vigne de Paris Bagatelle / Châteaux de la Loire ou de Bordeaux / La Cité du Vin
        Un petit truc à grignoter : un plateau de fromage
        Un petit quelque chose à boire : du vin, cela va sans dire !

        18. Peinture
        Des lieux : 
        Montmartre / Musée Picasso / anciens ateliers d’artistes
        Un petit truc à grignoter : des fruits
        Un petit quelque chose à boire : du vin

        19. Gastronomie
        Des lieux : 
        Ecole de cuisine Alain Ducasse / Grand Barail / Château de Bagnols
        Un petit truc à grignoter : un plat d’exception
        Un petit quelque chose à boire : du vin

         20. Ferme
        Des lieux : La ferme du Manet / Les fermes de Gally / La Ferme du Bonheur
        Un petit truc à grignoter : produits de la ferme
        Un petit quelque chose à boire : du cidre ou du jus de pommes bio


        21. Marin
        Des lieux : 
        Grand Aquarium de Paris / Radisson Blu Berlin / Disney’s Newport Bay Club
        Un petit truc à grignoter : fruits de mer
        Un petit quelque chose à boire : cocktail à base de curaço


        22. Opéra
        Des lieux : Opéra Comique / Opéra de Lyon
        Un petit truc à grignoter : canapés au saumon
        Un petit quelque chose à boire : champagne

        23. Wild
        Des lieux : Zoo de Thoiry, Comptoir Général
        Un petit truc à grignoter : des burgers au crocodile, des insectes apéritifs
        Un petit quelque chose à boire : Pina Colada

        24. Train
        Des lieux : Train bleu / La Gare / Ground Control
        Un petit truc à grignoter : des menus en bocaux
        Un petit quelque chose à boire : des boissons en canette

         

        25. Champagne
        Des lieux : Carrière de Veuve Clicquot / Dilettantes
        Un petit truc à grignoter : verrines
        Un petit quelque chose à boire : euh… du champagne ?

         

        LES THÈMES LIÉS À UN ÉVÉNEMENT

         

        26. Halloween
        Des lieux : Le Manoir de Paris
        Un petit truc à grignoter : pumpkin pie
        Un petit quelque chose à boire : Bloody Mary

         

        27. Coupe du Monde de Football
        Des lieux : Stade de France
        Un petit truc à grignoter : pizza
        Un petit quelque chose à boire : bières

         

        28. Jeux Olympiques
        Attendons les JO Paris 2024 pour découvrir des lieux de folie sur Paris !
         

        29. Les Oscars / Festival de Cannes
        Des lieux : Palais du Festival / Théâtre de la Ville / Opéra Bastille
        Un petit truc à grignoter : apéro dinatoire
        Un petit quelque chose à boire : du champagne

        30. Carnaval de Venise / Bal masqué
        Des lieux : Château de Versailles
        Un petit truc à grignoter : Cichetti italiens
        Un petit quelque chose à boire : Spritz / Prosecco

        LES THÈMES LIÉS À UNE ÉPOQUE

         

        31. Préhistoire
        Des lieux : Musée d’Histoire Naturelle / Zoo de Thoiry
        Un petit truc à grignoter : plancha
        Un petit quelque chose à boire : vin

         

        32. Antiquité / Toga Party
        Des lieux : Piscine du Molitor / Le Théâtre antique
        Un petit truc à grignoter : tzatziki, salade grecque, tapenade
        Un petit quelque chose à boire : vin


        33. Moyen-Âge
        Des lieux : Château du Plessis-Macé / Hospices de Beaune / Puy en Velay / Puy du Fou
        Un petit truc à grignoter : cochon de lait à la broche
        Un petit quelque chose à boire : vin
         

        34. Renaissance
        Des lieux : Château de la Roche Guyon / Pavillon Henri IV
        Un petit truc à grignoter : gibier
        Un petit quelque chose à boire : vin
         

        35. Louis VIX
        Des lieux : Trianon Palace / Montroyal Chantilly
        Un petit truc à grignoter : buffet
        Un petit quelque chose à boire : vin
         

        36. Grand Empire / Napoléon
        Des lieux : Shangri-La / Palais Vivienne / Hôtel Napoléon
        Un petit truc à grignoter : poulet marengo
        Un petit quelque chose à boire : Chartreuse


        37. Prohibition
        Des lieux : La Mezcaleria / Ballroom / Moonshiner
        Un petit truc à grignoter : là, on sèche…
        Un petit quelque chose à boire : des cocktails à base de poivre, de gingembre, de blanc d’oeuf…
         

         

        38. Années 20 / Gatsby
        Des lieux : Hôtel du Collectionneur, Zalthabar, ou encore, le bar Gatsby.
        Un petit truc à grignoter : pavlova
        Un petit quelque chose à boire : un cocktail au shaker
         

        39. Années 50 / Rock’n’Roll
        Des lieux : Happy Days Diner / Américan Dream
        Un petit truc à grignoter : hamburgers, frites, banana split
        Un petit quelque chose à boire : milkshakes à la fraise garnis de chantilly et surmontés d’une cerise
         

        40. Années 60 / Hippie
        Des lieux : La Recyclerie
        Un petit truc à grignoter : plats vegan ornés de fleurs décoratives
        Un petit quelque chose à boire : cocktails à base de fruits

         

        41. Années 70 / Disco
        Des lieux : Boum Boum
        Un petit truc à grignoter : buffet
        Un petit quelque chose à boire : cocktails fluos

         

        42. Années 80
        Des lieux : Musée d’Histoire Naturelle / Zoo de Thoiry
        Un petit truc à grignoter : des barbes à papas
        Un petit quelque chose à boire : Tang

         

        43. Futur
        Des lieux : Cool and Workers / Yoo Moov / Châteauform’ Le Metropolitan
        Un petit truc à grignoter : cuisine moléculaire
        Un petit quelque chose à boire : cocktail à l’azote

         

         

        LES THÈMES LIÉS À UN FILM OU À UNE ÉMISSION

         

        44. Jurassic Park
        Des lieux : Musée d’Histoire Naturelle
        Un petit truc à grignoter : plancha
        Un petit quelque chose à boire : vin

        45. Disney
        Des lieux : Disneyland Paris
        Un petit truc à grignoter : barbe à papa, popcorn
        Un petit quelque chose à boire : sodas
         

        46. Il était une fois dans l’Ouest  / Western
        Des lieux : Mer de sable / Au Ranch Gilher
        Un petit truc à grignoter : ribs et pommes de terre sautées
        Un petit quelque chose à boire : whisky


        47. James Bond
        Des lieux : Intercontinental Rue de la Paix / Westin
        Un petit truc à grignoter : sole grillée
        Un petit quelque chose à boire : champagne ou dry martini

         

        48. Pirates des Caraïbes
        Des lieux : Le Comptoir Général
        Un petit truc à grignoter : acras de morue, samoussa, chips de banane plantain
        Un petit quelque chose à boire : Pina Colada à boire dans une noix de coco
         

        49. Indiana Jones
        Des lieux : Mer de Sable / Ranch de Davy Crockett
        Un petit truc à grignoter : insectes apéritifs
        Un petit quelque chose à boire : cocktail à la framboise
         

        50. Les Experts / Sherlock Holmes
        Des lieux : Château de Janvry / Mortelle Soirée
        Un petit truc à grignoter : clubs sandwich
        Un petit quelque chose à boire : Bloody Mary
         

        51. Peaky Blinders
        Des lieux : Pub O’Sullivan / Hippodrome de Longchamp / Moonshiner
        Un petit truc à grignoter : poulet grillé
        Un petit quelque chose à boire : whisky


        52. Star Wars
        Des lieux : Partybus / Cool and Workers / Yoo Moov / Châteauform’ Le Metropolitan
        Un petit truc à grignoter : cuisine moléculaire
        Un petit quelque chose à boire : cocktail à l’azote

        53. Séries TV
        Des lieux : plateau de tournage
        Un petit truc à grignoter : cuisine moléculaire
        Un petit quelque chose à boire : cocktail à l’azote
         

        54. Alice au Pays des Merveilles
        Des lieux : Le Pavillon des Canaux / T’Cup
        Un petit truc à grignoter : petites fioles « Buvez-moi » et cupcakes « Mangez-moi »
        Un petit quelque chose à boire : limonade ou cocktail au curaço
         

        55. Game of Thrones
        Des lieux : Chai Antoine / Paris Clandestin
        Un petit truc à grignoter : cochon de lait à la broche
        Un petit quelque chose à boire : vin


        56. Da Vinci Code

        Des lieux : Secret Gallery
        Un petit truc à grignoter : cuisine moléculaire
        Un petit quelque chose à boire : cocktail à l’azote


        57. Koh Lanta
        Des lieux : Ile de Monsieur
        Un petit truc à grignoter : insectes apéritifs
        Un petit quelque chose à boire : Pina Colada

         

        59. Superhéros
        Des lieux : Disneyland Paris, Loft des Superhéros
        Un petit truc à grignoter : burgers
        Un petit quelque chose à boire : sodas

         

        LES THÈMES LIÉS À UN LIEU

         

        60. Moulin Rouge / Cabaret
        Des lieux : Moulin Rouge / Lido / Fantaisies parisiennes / Aux belles poules
        Un petit truc à grignoter : toasts au saumon
        Un petit quelque chose à boire : champagne

        61. Las Vegas / Casino
        Des lieux : Society / Villa Frochot / Cercle Wagram / Casino Barrière
        Un petit truc à grignoter : amuse-bouches à picorer
        Un petit quelque chose à boire : cocktails

         

        62. Montagne
        Des lieux : Les Trésoms / Auteuil Brasserie / L’auberge du Père Bise – Jean Sulpice
        Un petit truc à grignoter : raclette
        Un petit quelque chose à boire : vin / Chartreuse
         

        63. L’espace / Objectif Lune / Vers l’infini et au-delà
        Des lieux : Musée de l’air et de l’espace / Flyview
        Un petit truc à grignoter : cuisine moléculaire
        Un petit quelque chose à boire : cocktails l’azote

         

        64. Oriental
        Des lieux : Tiara Miramar Cannes / Buddha Bar / Le Cirque d’Hiver
        Un petit truc à grignoter : couscous, tajines, assortiments de Baklawas
        Un petit quelque chose à boire : thé à la menthe


        65. Broadway
        Des lieux : La Nouvelle Eve
        Un petit truc à grignoter : petits-fours
        Un petit quelque chose à boire : champagne
         

        66. New York
        Des lieux : La Défense / CBX
        Un petit truc à grignoter : burgers
        Un petit quelque chose à boire : sodas / Budweiser

         

        67. Bollywood
        Des lieux : Centre culturel Mandapa
        Un petit truc à grignoter : butter chicken, brochettes poulet curry, lassi mangue
        Un petit quelque chose à boire : thé Chai

         

        68. USA
        Des lieux : Hard Rock Café
        Un petit truc à grignoter : burgers
        Un petit quelque chose à boire : sodas


        69. Japon
        Des lieux : La Maison du Japon
        Un petit truc à grignoter : makis
        Un petit quelque chose à boire : saké
         

         

        70. Mexique
        Des lieux : La Lucha Libre
        Un petit truc à grignoter : empanadas
        Un petit quelque chose à boire : cocktails à base de tequila

         

        71. British
        Des lieux : tous les pubs de Paris
        Un petit truc à grignoter : fish & chips
        Un petit quelque chose à boire : bière

         

        72. Brésil
        Des lieux : Centre de Capoeira / Boteco / Favela Chic
        Un petit truc à grignoter : tacos, guacamole et tortillas
        Un petit quelque chose à boire : caipirinha

         

        73. Italie
        Des lieux : La Felicita
        Un petit truc à grignoter : pizza ou aperitivo
        Un petit quelque chose à boire : spritz
         

        74. Espagne
        Des lieux : Académie de Flamenco
        Un petit truc à grignoter : empanadas
        Un petit quelque chose à boire : sangria

         

        75. Cuba
        Des lieux : La Lucha Libre
        Un petit truc à grignoter : plats sucré/salé
        Un petit quelque chose à boire : mojito

        76. Grèce
        Des lieux : Yaya Restaurant / Ikône
        Un petit truc à grignoter : mezze
        Un petit quelque chose à boire : ouzo ou raki

        77. Belgique
        Des lieux :
        Brasserie de Paris / Carreau du Temple
        Un petit truc à grignoter : fricadelle frites
        Un petit quelque chose à boire : bières
         

        78. Bretagne
        Des lieux : Grand Hôtel des Thermes Saint-Malo
        Un petit truc à grignoter : galettes et crêpes
        Un petit quelque chose à boire : cidre

        79. Provence
        Des lieux : Carrières de Lumière / Bastille de Gordes
        Un petit truc à grignoter : barbecue
        Un petit quelque chose à boire : rosé

        80. Asiatique / Zen
        Des lieux : Buddha Bar Hotel
        Un petit truc à grignoter : nems, samoussas
        Un petit quelque chose à boire : saké, bubble te
         

        82. Stations de métro

        Des lieux : La Station Gare des Mines
        Un petit truc à grignoter : finger food
        Un petit quelque chose à boire : bières

         

        Une cérémonie de remise des prix à couper le souffle

        Il arrive parfois que des challenges ou des concours soient organisés en entreprise. Outre l’engagement que cela crée pour les employés, c’est surtout l’occasion d’organiser une cérémonie de remise de prix. Et vous l’avez compris, c’est la partie amusante qu’on préfère chez Eventdrive !

        Mais organiser ce type d’événement n’est pas forcément une chose aisée et les gaffes sont possibles. On se souvient tous de la cérémonie des Oscars en 2017, quand un des trophées a été remis à la mauvaise personne… Pour éviter ce genre de malaise et maintenir la bonne réputation de votre entreprise, voici quelques conseils tout simples à suivre pour organiser une cérémonie de remise des prix que l’on n’est pas prêt d’oublier !

         

        cérémonie de remise des prix

        POURQUOI FAIRE UNE CÉRÉMONIE DE REMISE DES PRIX ?

        Commençons par le commencement.

        Certes, nous avons pris l’exemple des Oscars dans notre introduction, mais les remises de prix en entreprise sont également monnaie courante, bien que souvent moins médiatisées. Et pourtant ! Leur importance est grandissante. Pourquoi ? Parce que c’est un signe de reconnaissance particulièrement apprécié des employés. Comme le disait la fondatrice de la société de cosmétiques Mary Kay, “Les gens désirent être reconnus et valorisés pour le travail qu’ils ont accompli”. C’est d’ailleurs un modèle que cette businesswoman a appliqué dans sa compagnie en organisant des cérémonies chaque année pour récompenser les meilleurs collaborateurs. Si vous souhaitez suivre son exemple, les possibilités sont nombreuses, même lorsqu’on veut simplement récompenser ses meilleures recrues d’une manière modeste.

        S’il s’agit d’un petit concours ou d’un prix qui n’a pas une grande importance, vous pouvez vous contenter d’une réunion informelle. Mais si vous souhaitez vraiment marquer les esprits, l’organisation d’une vraie (et grande) cérémonie est à envisager. En plus de mettre à l’honneur certains des employés, c’est également l’occasion de remercier l’ensemble des collaborateurs en les invitant à un événement corporate.  Retrouvez une sélection de lieux qui changent de l’ordinaire dans cet article.

        En tant qu’organisateur d’événement, on sait bien que vous avez envie de mettre les petits plats dans les grands pour organiser un événement mémorable. Mais attention ! La mission n’est pas si simple. Voici quelques points à ne pas négliger pour monter un projet à couper le souffle.

        Ne passez pas à coté de tous nos mails d’invitations ! 

         

        4 CONSEILS POUR ORGANISER UNE CÉRÉMONIE DE REMISE DES PRIX

        Avoir une campagne de communication efficace

         Avant le grand jour, il est important que vous preniez bien le temps d’établir une campagne de communication solide. Pour y parvenir, il faut impérativement que le processus employé pour cette remise soit clair, pour éviter tout ressentiment ou sentiment d’injustice.

        Quels sont les prix qui vont être remis ? Est-ce que les gagnants vont être prévenus à l’avance ? Est-ce que la remise des différents trophées va se faire d’un coup ou tout au long de la soirée ? Ce genre de détails est à connaître à l’avance pour faciliter le déroulement de la soirée. L’anticipation est la clé ! En ayant à votre connaissance tous les éléments, vous pourrez mettre en place une campagne de communication bien plus pertinente.

         

        Choisir un lieu incroyable

        Le cadre d’un événement est très important, ce n’est pas à vous qu’on va l’apprendre !

        Mais c’est encore plus le cas lors d’une cérémonie de remise de prix. Croyez-moi, la remise de la récompense du “Meilleur employé de l’année” n’aura pas le même effet s’il a lieu à côté de la machine à café ou si, au contraire, il est remis au cours d’un cocktail avec tenue de soirée exigée.

        Si vous en avez les moyens, pourquoi ne pas louer un domaine avec un château ? Vous êtes certain d’en mettre plein la vue ! Si le budget alloué à la location du lieu est plus restreint, sachez que de très belles salles des fêtes sont disponibles un peu partout en France.

        Cherchez tout de même la petite touche d’exception en privilégiant les lieux avec vue sur l’océan (si votre événement a lieu en bord de mer, évidemment), avec une architecture atypique ou au milieu d’un grand parc verdoyant. Vous pouvez aussi miser sur l’originalité en proposant de faire votre événement sur une péniche par exemple !

        Une annonce des résultats grandiose

        L’annonce des résultats est le clou de votre soirée, le moment que tous les invités attendent avec impatience (et encore plus ceux qui sont susceptibles de gagner quelque chose).  Pour faire les choses correctement, vous pouvez faire appel à une agence spécialiste des montages vidéos. Imaginez la stupéfaction de vos invités lorsqu’ils verront une annonce des résultats à la façon des Césars !

        Vous pouvez également faire appel au digital (vous savez à quel point on aime ça !) en mettant en œuvre des hologrammes notamment. Si vous êtes plus adepte des remises de prix soft, pourquoi ne pas miser sur un simple discours avec un ton humoristique ? Les blagues bien placées (quand elles sont de bon goût) font toujours leur petit effet.

        Vous voulez en savoir plus sur ces tendances ?

        Nous serions heureux d’en discuter avec vous !

        Remettre un trophée à la hauteur de l’événement

        En remettant les prix, l’objectif n’est pas créer de la jalousie au sein des équipes. Mais bon, soyons honnêtes, il est important de récompenser ceux qui le méritent ! Si vous choisissez d’organiser une cérémonie mensuelle, un prix plus “modeste” est une bonne solution. Pourquoi pas des places pour un événement sportif ou des tickets de concerts ? Si en revanche, votre remise des prix n’a lieu qu’une fois par an, il vaut mieux proposer des prix d’une valeur un peu plus supérieure.

        Vous pouvez par exemple offrir un avantage dans l’entreprise, comme une place de parking ? Si vous ne voulez pas faire de différences entre vos employés, offrir un week-end dans un hôtel de charme où une cure de bien-être dans un spa sont des idées à envisager.

        Le trophée en lui-même peut aussi créer son petit effet wahou ! Lorsque nous avons assisté à l’événement Plezi, l’équipe a remis un award au client le plus impliqué. Ce trophée a été tout spécialement façonné pour l’occasion par l’une des commerciales, passionnée par la sculpture. Avouez que ça en jette !

        L’organisation d’une cérémonie de remise de prix n’est pas une mince affaire. Et pourtant, si vous mettez en œuvre vos talents d’organisateur d’événement, vous vous rendrez vite compte qu’il suffit de quelques détails pour rendre le moment magique. En suivant nos conseils, vous serez sur la bonne voie pour ébahir votre client et organiser une cérémonie grandiose !

        Pourquoi une plateforme d’organisation d’événements ?

        Si vous êtes un fervent follower de notre blog, vous savez désormais ce qu’est une plateforme d’organisation d’événements. Mais ce que vous ne savez pas encore, même si vous en avez peut-être une petite idée, c’est POURQUOI il vous faut à tout prix une plateforme pour gérer vos événements. On vous dit tout ici ! C’est parti !

         

        LA PLATEFORME D’ORGANISATION D’ÉVÉNEMENTS : AMÉLIORATION DE LA COORDINATION DES ÉQUIPES

        La plateforme de gestion des événements tout-en-un fournit un environnement unique coordonnant les tâches et les activités de votre équipe événementielle mais pas que ! Les ventes, le marketing, la comptabilité… Toutes vos équipes associées à la gestion de votre événement sont connectées grâce à l’application.

        Un changement dans un élément et tout le monde est averti. Désormais, l’ensemble de vos équipes aura toujours les informations les plus récentes. Transparence garantie entre les services avec un accès aux budgets en temps réel.

        PLATEFORME D’ORGANISATION D’ÉVÉNEMENTS : OPTIMISATION DES COÛTS ET DONC DU ROI

        Au-delà du fait que ce type de solution soit moins coûteuse qu’une multitude de briques, elle vous fera également économiser sur l’organisation globale de votre événement.

        Comment ? Grâce à une vue d’ensemble de votre budget, vous pouvez ainsi respecter les contraintes budgétaires pour améliorer votre rendement.

        Au-delà de la dimension budgétaire pure, ce type de technologie vous évitera de jongler entre différents outils et de perdre du temps… Et vous le savez, le temps c’est de l’argent ! En vous déchargeant des tâches de faible intérêt et chronophages, vous pouvez vous concentrer sur les missions à haute valeur ajoutée. Votre ROI vous en sera reconnaissant.

        En choisissant des indicateurs-clefs de performance que vous pourrez suivre facilement, vous identifierez les étapes créatrices de valeurs pour vos participants, celles qui ont le plus d’impact sur l’évolution du chiffre d’affaires, le taux d’engagement des collaborateurs ou le nombre de retombées presse…

        PLATEFORME D’ORGANISATION D’ÉVÉNEMENTS : SIMPLIFICATION DE L’EXPÉRIENCE PARTICIPANT

        Avec l’intégration d’un outil entièrement numérique, vous participez à la modernisation de votre image au quotidien et devenez acteur de votre transformation digitale.

        Que ce soit auprès de vos collaborateurs ou de vos prospects/clients, vous renvoyez l’image d’une société qui vit avec son temps… le tout au service de la fluidité du parcours invité !

        En ne renseignant leurs données qu’une seule fois, vos invités découvrent une expérience cohérente, sans couture au bénéfice d’une expérience de marque globale. Ils peuvent retrouver sur l’application, directement liée à la plateforme, l’ensemble des informations qui leur sont utiles : agenda personnalisé, emplacement, dress code, intervenants…

        PLATEFORME D’ORGANISATION D’ÉVÉNEMENTS :
        GESTION EFFICACE DES DONNÉES

        Nous vous en parlions précédemment, un des gros avantages d’une solution tout-en- un est qu’elle constitue une base de données unique.

        Au-delà du fait que vous ayez désormais une vision unifiée de toutes vos data, cela signifie aussi que votre équipe peut les suivre facilement en étant constamment à jour.

        De plus, vous respecterez pleinement le Règlement Général de Protection des Données car les données sont centralisées suite à un enregistrement unique.

          Voilà, vous connaissez désormais tous les avantages d’une plateforme d’organisation d’événements. Vous souhaitez en savoir encore plus ?! Téléchargez notre livre blanc !

          10 lieux cocooning pour un événement digital detox

          Chaque année, on voit surgir de nouvelles tendances dans le secteur de l’événementiel. Des modes qui nous viennent d’au-delà nos frontières… Parfois, les nouveautés sont un peu trop «funky» et ne restent pas très longtemps au goût du jour. En revanche, d’autres sont particulièrement appréciées et se se multiplient comme des petits pains. C’est notamment le cas des événements Digital Detox ! Le concept est simple : le temps d’un événement, on oublie SMS, appel et mails. Tout ce qui ressemble de près ou de loin à un téléphone, une tablette ou un ordinateur est banni. L’objectif est de se couper d’internet… pendant un moment en tout cas. Difficile à imaginer quand on organise des événements et que le téléphone est notre principal outil de travail ! Et pourtant, à la fois innovants et originaux, ces événements fleurissent et sont revisités à toutes les sauces.

          Pour surfer sur la tendance, il est donc temps de vous mettre au Digital Detox. Voici donc 10 lieux particulièrement accueillants, soigneusement sélectionnés par Eventdrive, pour organiser vos événements Digital Detox.

           

          1) COMMENT CHOISIR UN LIEU COCOONING POUR UN ÉVÉNEMENT DIGITAL DÉTOX ?

          Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut avoir conscience à quel point il est important d’être méticuleux dans le choix de votre événement. Gardez à l’esprit que le but est de se déconnecter, se couper du monde pendant un plus ou moins long moment. Même si vous n’êtes pas fan du concept, mettez-vous à la place de votre client et imaginez ce qu’est sa définition d’une retraite loin des nouvelles technologies. Le lieu de votre événement doit être calme, si possible entouré de verdure et loin de l’animation du centre-ville. N’imaginez pas organiser votre digital detox au cœur du quartier de la Défense par exemple!

          En revanche, voici des lieux qui feraient parfaitement l’affaire.

          2) DES IDÉES DE LIEUX POUR VOTRE ÉVÉNEMENT DIGITAL DÉTOX

          Une retraite dans un Château de la Loire

          Les domaines ne manquent pas autour de la Loire. Ils s’avèrent que les Châteaux centenaires sont d’excellents lieux pour organiser un événement digital detox. Sans wifi, au milieu d’un parc de plusieurs hectares, la nature devient la priorité. On oublie les habitudes de scrolling d’écran en quelques instants seulement! Le temps d’un week-end, apprenez à faire du vin, à reconnaître différents fromages ou découvrez la botanique du jardin. Bref, un rapprochement du terroir et un retour aux sources… sans technologie.

            Une expérience dans un bivouac à deux pas de Paris

             

            Oublier son portable pendant quelques jours pour se consacrer à la nature, c’est le pari lancé par de nouvelles compagnies. Pour ne pas trop dépayser les travailleurs parisiens, des centres ont ouvert à 2 pas de la capitale. Au programme, temps de paroles où les échanges sont encouragés, balade en forêt, activités de groupe. Idéal pour un team-building, ce type d’événement Digital Detox favorise la cohésion de groupe.

             

            Une journée en Bretagne

             

            Le but d’une cure digital detox est aussi de prendre du recul et se recentrer sur soi-même. Quel meilleur endroit que face à la mer en Bretagne ? Imaginez-vous en train de marcher, les pieds dans le sable, le bruit des vagues en arrière-plan, une petite brise vous caressant le visage… L’idéal pour se déconnecter et se relaxer loin des ondes, non ?

             

            Se déconnecter le temps d’un afterwork

             

            S’il est vrai que les effets d’une digital Detox seront plus importants si l’événement dure plusieurs jours, tous les efforts sont bons à prendre. Pourquoi ne pas commencer par se déconnecter au cours d’un afterwork ? De nombreux bars proposent dorénavant ce type d’événement. Vous pouvez également trouver un lieu complètement dépaysant, à l’image du Comptoir Général par exemple !

             

            Comptoir Général lieux digital détox

            Sur une péniche le temps d’une soirée

             

            Se ressourcer au fil de l’eau est une bonne idée, n’est-ce pas ? Les événements sur péniche sont particulièrement tendance et semblent idéaux pour se couper de la réalité le temps d’une soirée. Il suffit d’un groupe de jazz, un cocktail (sans alcool bien sûr!) et d’une balade au gré des vaguelettes et la detox a commencé.

             

            La Passerelle Boulogne Lieux Digital Détox

            Se ressourcer dans un chalet à la montagne

             

            Un week-end à la neige, ça vous plairait ? Imaginez-vous la scène : vous arrivez au chalet après une journée à skier, vous retirez enfin ces horribles chaussures de ski pour vous poser dans le canapé, face à la cheminée, avec un bon chocolat chaud pendant qu’une réunion informelle a lieu avec vos collègues. Un brainstorming collectif, un paperboard et aucun ordinateur à l’horizon… N’est-ce pas la digital Detox dont tout le monde rêve ?

             

            Quelques jours au contact des animaux

             

            Pourquoi ne pas emmener vos employés dans une ferme et les mettre en contact avec les animaux ? Des études ont montré que le lien avec nos amis à poils (ou à plumes, selon vos préférences) était particulièrement relaxant. Il faudra juste résister à l’envie de prendre en photo ces adorables bouilles poilues! Eh oui, qui dit digital detox, dit ni téléphone, ni caméra!

             

            Sur une île, loin du continent

             

            De plus en plus de propriétaires d’îles proposent leurs propriétés pour l’organisation d’événements. Attention, on ne vous parle pas d’une île comme celle de Johnny Depp, au luxe qui déborde (même si ça nous aurait bien plu), mais plutôt de petites îles situées non loin de côtes françaises, comme celle de Porquerolles. Authentique, à l’écart de l’animation du continent, c’est le lieu rêvé pour organiser une digital detox.

             

            Dans un monastère reconverti

             

            Certains anciens monastères sont reconvertis et permettent d’aller y séjourner pour se ressourcer. Le calme absolu, aucun signal sur vos téléphones et de grands espaces pour organiser votre événement detox, c’est l’endroit idéal pour se retirer et prendre du recul sur nos vies trépidantes.

             

            Profiter du calme d’un spa

             

            De nombreux hôtels ont suivi le courant des Digital Detox et proposent des forfaits pour se déconnecter. Nuitée dans un hébergement de luxe, activités détentes et bien sûr, accès compris au spa de l’établissement pour une cure de bien-être. Bien évidemment, les possibilités pour événement professionnel sont nombreuses, avec la mise à disposition de salles de séminaire notamment.

             

            C’est certain qu’après avoir lu notre article, vous n’attendez qu’une chose : vous débarrasser de votre smartphone et sauter dans votre voiture (ou sur votre vélo) pour rejoindre l’un de nos 10 lieux spécial digital detox. Mais en tant qu’organisateur d’événement, prenez le temps de regarder les caractéristiques de chacun d’entre eux et trouver la perle rare qui conviendra à votre client. Après, rien ne vous empêche d’aller en visiter plusieurs, histoire de comparer. Ca fait aussi partie du job 😉

             

            Vous avez envie d’en savoir plus sur notre outil de gestion de budget événementiel ?

            Vous rêvez de savoir pourquoi il vous faut une plateforme tout-en-un ?

            7 tips pour organiser une conférence qui cartonne

            Le mois de janvier commence doucement, fini les réveils tardifs des vacances ! On le sait, les réunions de famille et les toasts au foie gras vont vous manquer, mais il est temps de se remettre au travail ! Et justement, vous avez une conférence à organiser pour l’un de vos clients. Rien de compliqué pour le professionnel que vous êtes, mais chez Eventdrive, on sait qu’il est parfois difficile de reprendre le rythme.

            C’est pourquoi on a décidé de vous donner un petit coup de pouce en vous confiant quelques astuces pour organiser une conférence qui cartonne. En suivant ces quelques tips, votre événement sera un succès, c’est certain !

            rawpixel-594848-unsplash

             

              CHOISIR UN BON HORAIRE

              Avant d’envoyer vos invitations, réfléchissez bien à la date que vous avez choisie. Il est crucial de proposer un créneau horaire qui conviendra à la majorité des invités. Pensez aux  disponibilités de chacun, mais également d’un point de vue plus stratégique.

              Vous souvenez-nous la dernière conférence programmée en fin de journée ? Certes, vous aviez trouvé un conférencier exceptionnel, mais vos invités (et leurs estomacs) étaient plus intéressés par le buffet ! Bien que les petits-fours soient une partie importante de l’organisation d’une conférence, ce serait dommage de ne pas capter totalement l’attention de vos participants en choisissant un mauvais créneau.

              Prenez également en compte les habitudes de chacun. Par exemple, à Paris, les invités n’arrivent qu’à 9h, donc ce n’est pas la peine de les convier à 8h30 pour une réunion, vous risqueriez de vous retrouver seul… N’hésitez pas à peser le pour et le contre afin de choisir le meilleur moment pour l’organisation de votre conférence.

              Ne passez pas à coté de tous nos mails d’invitations ! 

              FAIRE UNE CHECK-LIST

              Quand on est organisateur d’événement, il faut penser à beaucoup de choses à la fois et même quand on est excellent, il arrive que l’on en oublie quelques-unes. Aucune honte à ça, rassurez-vous. L’organisation d’une conférence demande d’être particulièrement rigoureux et souvent beaucoup de matériel. Mais imaginez la scène : vous arrivez le jour de l’événement et vous vous rendez compte que vous avez oublié de préparer le vidéoprojecteur ?

              Pour éviter ce genre de désagréments, l’utilisation d’une check-list est la solution. Rapide et efficace, c’est l’idéal pour éviter les mauvaises surprises le Jour J. N’hésitez pas à bien demander, en amont, à vos intervenants le matériel dont ils auront besoin et vérifier auprès du lieu de votre événement s’ils peuvent vous les fournir.  

              La veille du grand jour (ou quelques jours avant si vous voulez un peu de sécurité), il ne vous reste qu’à vérifier que tous les points de votre liste sont cochés.

                PROPOSER UN BADGE AUX INVITÉS

                Proposer un système pour pointer l’arrivée de vos participants peut-être une bonne chose, surtout si votre événement rassemble un nombre important d’invités. Et ça tombe bien, Eventdrive a la solution que vous avez tant cherchée !

                En utilisant la fonctionnalité “Badge” proposée par nos services, vous pouvez pointer l’arrivée de vos participants très simplement. Il suffit de leur envoyer un badge qu’ils auront à imprimer chez eux avant l’événement. Le jour J, il n’y a qu’à scanner le QR code présent sur le badge et notre application fait le reste du travail. Il est ainsi très facile de savoir quels sont les invités qui sont présents et ceux qui n’ont pas encore signalé leur arrivée. Pratique, non ?

                PENSEZ À L’UTILISATION DU DIGITAL

                On vous le répète régulièrement, mais il est essentiel de surfer sur l’ère du digital. Fort heureusement, les possibilités sont nombreuses. Vous pouvez bien sûr créer un site internet éphémère pour votre événement ou privilégier la communication online pour promouvoir votre conférence. Mais si vous voulez vraiment marquer les esprits, pensez à utiliser le côté interactif du web.

                Voir vos invités s’amuser tout en profitant de votre conférence, n’est-ce pas ce que vous voulez ? Si vous êtes fan des réseaux sociaux (comme nous), pourquoi ne pas créer un hashtag dédié à votre événement ? En le relayant sur les différents réseaux et en incitant vos participants à l’utiliser, vous pourrez rendre votre événement viral assez rapidement. Le double avantage du hashtag est qu’il permet aux personnes plus discrètes de poser des questions. Eh oui ! Plus besoin de prendre la parole devant une audience, il suffit de tweeter sur son smartphone pour communiquer en direct avec l’intervenant.

                Vous pouvez également utiliser une application comme celle proposée par Eventdrive. Vos invités pourront poser leurs questions en direct, même s’ils n’ont pas de compte sur les réseaux sociaux ! Pas mal, non ?

                PROPOSER UNE SOLUTION LOGISTIQUE AUX PARTICIPANTS

                L’organisation de la conférence est une chose. L’attention que vous porterez à vos invités en est une autre. Si vous souhaitez vous démarquer, accompagnez vos participants avant et après l’événement. Pensez tout d’abord à leur offrir une solution pour se rendre sur le lieu de la conférence : réduction sur les transports en commun, ticket prépayé pour le parking…  

                Vous pouvez également mettre en relation les différents participants pour du covoiturage. En plus de faciliter la vie de vos invités et de multiplier vos chances d’avoir plus de présents, vous ferez un geste pour l’environnement ! Vous pouvez aussi lier des partenariats. Certaines compagnies, comme UberEvents, proposent de ramener les invités chez eux à la suite d’un événement. Simple et efficace 🙂

                Pour les invités habitant trop loin et qui auront besoin de dormir sur place, vous pouvez également proposer des facilités d’hébergements dans les hôtels alentours. Des petites attentions qui séduiront vos participants.

                Vous voulez en savoir plus sur ces tendances ?

                Nous serions heureux d’en discuter avec vous !

                SÉLECTIONNER UN BON SPEAKER

                Vous pouvez organiser la meilleure conférence possible d’un point de vue logistique, si vos intervenants n’ont pas le niveau, vos invités seront déçus. La nature est faite ainsi, on se souvient toujours beaucoup plus de ce qui ne va pas, vous le premier ! Prenez donc le temps de choisir un conférencier investi et passionné par ce qu’il dit. 

                D’ailleurs, on vous avait déjà présenté les qualités nécessaires à un bon intervenant dans un précédent article (n’hésitez pas à le lire si vous l’avez manqué !). Si votre budget vous le permet, n’hésitez pas à viser un peu plus haut en invitant des grands noms à votre événement. Même si vous n’avez pas les moyens, il est tout de même nécessaire de sélectionner un minimum les prétendants pour choisir un candidat capable de remplir la mission que vous lui donnerez. Si vous ne savez pas où chercher, pourquoi ne pas essayer de trouver la perle rare sur le net ? Des sites comme Lead.rs ou Lesspeakers.com sont faits pour ça !

                  ENVOYER UN COMPTE-RENDU PAR EMAIL

                  Voici d’ailleurs un exemple de mail de compte-rendu que nous avions envoyé suite à notre événement du 5 décembre.

                  Il parait que les petits ruisseaux font les grandes rivières. C’est la même chose pour l’organisation d’une conférence : en misant sur les détails, vous arriverez à proposer quelque chose en accord avec vos objectifs. En suivant ces 7 petits conseils, vous avez les cartes en main pour organiser une conférence qu’on n’est pas prêt d’oublier. Maintenant, c’est à vous de jouer !