On le sait, le moment que l’on choisit pour envoyer ses emails d’invitation est assez crucial. Pourquoi ? Parce qu’on veut maximiser le taux d’ouverture et surtout, l’engagement associé.

Savez-vous que 23% de vos abonnés ouvrent votre email moins d’1h après l’avoir reçu ? (d’après Sendinblue) ?

Le problème, c’est que trouver le moment idéal n’est pas facile ! Heureusement, nous ne sommes pas les seuls à nous poser la question et des études ont été menées pour tenter de comprendre la logique derrière l’ouverture d’un email. Eventdrive a donc réuni les informations les plus pertinentes pour vous aider à envoyer vos emails d’invitation au moment le plus opportun !

 

DES ÉTUDES SCIENTIFIQUES POUR ÉTUDIER LA QUESTION

Comme pour à peu près chaque stratégie marketing mise en place, quand on envoie un email, il faut, par la suite, analyser les résultats pour comprendre ce qui a fonctionné et moins bien fonctionné.

Dans le cas d’un email d’invitation, il y a 2 principales métriques à regarder :

Le taux d’ouverture

C’est le pourcentage d’emails qui ont été ouverts par rapport au nombre d’emails envoyés. On estime qu’un bon taux d’ouverture dépasse les 20%.

Pour le faire varier, on recommande de jouer sur l’objet de l’email et le moment de l’envoi.

Le taux de clics

C’est le pourcentage d’emails qui ont eu un clic (en général sur le CTA) par rapport au nombre d’emails envoyés. En général, on considère avoir un bon taux de clic si on dépasse les 3%, pour une campagne d’emailing classique.

Pour tenter de l’augmenter, il faut faire des tests sur la structure de l’email en utilisant la règle des 80/20, par exemple : plus de pertinence et moins de promotion.

Au moment de déterminer quel est le meilleur moment pour ouvrir un email, ce sont ces 2 métriques que l’on regarde en priorité.

 

Vous voulez devenir un maitre de l’événementiel ?
Recevez 10 conseils par jour!

QUEL EST LE MEILLEUR MOMENT POUR ENVOYER UN EMAIL ?

Quel jour envoyer votre email ?

Comme je vous le disais, de nombreuses études ont été mises en place par différents fournisseurs de logiciel d’emailing (Sendinblue, Mailchimp, Hubspot…). Assez étonnamment, une corrélation plutôt forte est ressortie des analyses concernant le meilleur jour pour envoyer un email.

  • Le mardi : deuxième jour de la semaine, les clients ont eu le temps de vider leur boîte mail… Bref, le mardi semble être le meilleur jour pour envoyer un email d’invitation !
  • Le jeudi : si vous décidez d’envoyer 2 emails dans la même semaine, ou encore un email de relance la semaine suivante, il semble que le jeudi soit le 2e meilleur jour pour envoyer un email.

Chez Mailchimp, par exemple, on voit que la tendance de ces 2 jours se dégage plutôt bien :

 

Quelle heure choisir pour l’envoi de ma campagne d’emailing ?

Connaître le bon jour où envoyer son email est un bon début. D’après les résultats, vous avez d’ailleurs choisi de programmer votre future campagne d’emailing mardi prochain. Le problème, c’est qu’il y a 24h dans une journée. Alors, à quelle heure envoyer votre email ? 

Là encore, les études précédemment citées ont fait le travail pour nous. Les résultats sont assez variables en fonction des industries, mais globalement, des tendances se dégagent.

  • Fin de matinée (vers 11h) : le créneau juste avant le déjeuner est celui qui fonctionne le mieux, avec un taux d’ouverture maximisé.
  • Début d’après-midi (vers 14h) : le créneau juste après le déjeuner est aussi fortement apprécié des clients qui semblent ouvrir plus facilement leur courrier électronique le ventre plein !

Si on reprend les analyses de MailChimp, on voit bien que le créneau du déjeuner est celui qui a le plus de succès !

MAXIMISER LES RÉSULTATS GRÂCE À VOS ABONNÉS

Tirer des conclusions de toutes ces analyses est le meilleur moyen d’avoir des résultats efficacement. Le problème est que chaque client est unique. 

Vous pourrez avoir d’excellents résultats avec une campagne qui touche l’industrie de la pharmaceutique, et, au contraire, des chiffres plutôt négatifs si vous suivez la même stratégie avec un client dans le milieu du tourisme par exemple.

Alors, comment y remédier ? Tout simplement en faisant des tests. Vous devez apprendre à connaître vos abonnés, décrypter leur manière d’agir et comprendre leurs méthodes de consommation d’un point de vue digital.

La meilleure manière d’y parvenir est en faisant des tests. Prenez le temps de planifier différentes campagnes à différents moments et analyser les résultats pour voir quelle campagne est la plus performante.

 

Vous souhaitez nous parler
de votre projet ?

 

Si vous en avez la possibilité, le mieux est de mettre en place des A/B test. Vous segmentez votre audience en 2 groupes. L’un des groupes reçoit votre email le matin, le second dans l’après-midi. Ensuite, vous analysez les résultats pour voir quel groupe a le plus haut taux d’ouverture et taux de clic et vous choisissez ce créneau pour votre future campagne.

Notre conseil serait aussi de jouer sur l’objet de votre email. Votre but est de le rendre le plus percutant possible pour donner envie à votre audience d’en savoir plus et de cliquer sur votre email ! Pour créer un objet de mail qui déchire, découvrez notre article !

Pensez aussi à faire un petit nettoyage dans votre liste de contacts. On pense souvent, à tort, que plus la liste est grande, meilleurs seront les résultats. Au contraire, il vaut mieux avoir une liste plus courte, mais qui contient uniquement des abonnés actifs. Alors, n’hésitez pas à faire un petit nettoyage avant de planifier votre campagne. N’oubliez pas que pour être conforme à la RGPD (la nouvelle réglementation qui est entrée en vigueur en 2018 en Europe), vous devez absolument avoir obtenu le consentement de vos abonnés avant de leur envoyer un email.

 

Planifier une campagne d’emailing peut paraître simple et pourtant, la mission est assez délicate. N’oubliez pas de garder votre audience en tête au moment de planifier votre email. Si vous n’avez pas le temps de faire des tests poussés, sachez que le mardi et le jeudi sont les meilleurs jours pour envoyer un email. Pour maximiser le taux d’ouverture, nous recommandons de cibler en priorité le créneau situé entre la fin de matinée et le début d’après-midi.

Avec toutes ces informations en main, vous ne devriez pas avoir trop de difficulté à toucher largement votre audience !