Ça y est, l’heure du traditionnel entretien annuel de performance (EIP) est arrivée. Organisés par le responsable hiérarchique direct (soit directement par le patron dans les plus petites compagnies), ces entretiens ont lieu chaque année. Leur but ? Faire un état des lieux de votre travail, parler de l’année écoulée, analyser vos réalisations, discuter de vos frustrations et incompréhensions ou encore fixer des objectifs d’amélioration pour l’année à venir… Bref, faire le point sur tous les points positifs ou négatifs. Cet entretien est aussi important pour le manager, qui peut faire le bilan de l’année écoulée, que pour vous. C’est effectivement le moment de remonter à vos supérieurs tout ce qui vous a plu, ou déplu au cours des derniers mois, et peut-être de lui montrer pourquoi vous adorez autant votre métier d’organisateur d’événements. Alors, comment préparer au mieux ce moment qui peut être un peu stressant ? Eventdrive vous donne ses conseils pour y aller le plus détendu possible.

 

BIEN PRÉPARER SON ENTRETIEN ANNUEL DE PERFORMANCE

 

Comprendre à quoi sert l’entretien annuel de performance

L’entretien annuel de performance est quelque peu différent de l’entretien annuel. Il est d’ailleurs souvent négligé par les entreprises qui n’en voient pas l’utilité. Et pourtant ! C’est un levier managérial qui peut être très utile. Il peut, en effet, servir de repère pour les collaborateurs. On dit même qu’il pourrait être la clé pour éviter les bore-out ou burnout, car il régule les performances et constitue une sorte d’engagement entre l’employé et l’employeur. En effet, il est important de rappeler que le métier d’event planner est le 5ème métier le plus stressant au monde ! En d’autres mots, c’est un véritable baromètre de vos performances.

Et puis, ça peut également être un bon moyen de vous motiver à vous surpasser !

 

Comment se déroule l’entretien ?

Chaque manager est libre de conduire l’entretien annuel de performance comme il l’entend. Cependant, un modèle à peu près similaire est souvent suivi. 

La première moitié de l’entretien, la parole est souvent laissée au collaborateur. Pendant ce temps de parole, c’est à vous de faire le bilan sur l’année écoulée, présenter votre vision des choses. Le but est de présenter une véritable analyse de la situation, structurée et claire. Notre conseil ? N’hésitez pas à l’illustrer avec des exemples concrets.

Dans un second temps, c’est le manager qui prend la parole. Il va alors évaluer différents points. Notamment, à quel point vous maîtrisez votre poste, les missions que vous avez réalisées et voir si les objectifs fixés ont été atteints ou encore l’attitude globale tout a u long de l’année : est-ce que vous avez fait preuve de professionnalisme ? De positivité ? De réactivité ?

Enfin, l’entretien se conclut avec une synthèse de l’évaluation. Le manager fait le point sur tout ce qui a été évoqué : les points positifs et les points d’amélioration notamment. Parfois, une échelle peut être utilisée. Les objectifs peuvent alors être catégorisés de non atteint, partiellement atteint, atteint ou dépassé.

À noter que, souvent, les possibilités d’évolution de carrière sont basées sur le niveau global de performance. En d’autres mots, une promotion ou une augmentation de salaire pourrait suivre votre entretien annuel de performance si vous avez atteint vos objectifs !

Après l’entretien, le manager est chargé de rédiger un bilan de cet entretien. C’est une sorte de compte-rendu des échanges entre vous. Si vous ne recevez pas cette synthèse dans les jours suivant votre entretien, vous êtes tout à fait en droit de la réclamer, alors n’hésitez pas ! C’est une véritable clé pour la suite de votre parcours au sein de l’entreprise.

Ne manquez pas de recevoir d’incroyables invitations par la poste !
Recevez-les maintenant !

3 CONSEILS POUR RÉUSSIR SON ENTRETIEN ANNUEL DE PERFORMANCE

 

Préparez votre discours en amont

Un entretien annuel de performance, c’est comme un entretien d’embauche, il faut le préparer et arriver devant votre manager avec un discours prêt. C’est sur que la situation est quelque peu différente, parce que vous connaissez bien votre manager, vous êtes peut-être même devenu ami avec ce dernier. Mais au cours de l’entretien de performance, il faut savoir rester professionnel !

En amont, listez les missions qui vous ont été confiées, vos réalisations, toutes les tâches que vous avez faites au cours de l’année écoulée. Pensez à faire une auto-évaluation de votre travail : quels étaient vos objectifs ? Les avez-vous atteints ? Y a-t-il eu des faits marquants au cours des derniers mois ? En tant qu’organisateur d’événement, vous ne devriez pas avoir trop de difficultés à lister ces points. Mettez-vous même en avant les choses sur lesquels vous avez rencontré des difficultés, mais aussi tous vos résultats positifs. Bref, soyez prêt à faire un résumé de votre année.

 

Définissez des objectifs

Une fois que vous avez fait le point sur votre année, vous devriez être en mesure de voir quels objectifs vous avez atteints et, au contraire, quels sont ceux qui ont été plus difficiles à atteindre. Apprenez à définir correctement vos objectifs événementiels dans notre article ! À partir de ces conclusions, n’hésitez pas à préparer une liste des objectifs que vous aimeriez vous fixer pour l’année à venir. Votre manager pourra se baser sur cette liste pour rédiger les objectifs finaux que vous aurez pour l’année suivante.

Pour vous aider, vous pouvez vous baser sur l’acronyme SMART. Vos objectifs doivent être :

  • Spécifiques : vous devez être en maîtrise totale de ceux-ci. Notre conseil ? Utilisez des verbes d’action pour les rédiger (par exemple : définir, construire, identifier..),
  • Mesurables : vous devez être capable de les quantifier avec des métriques précises (pourcentages, réduction de coûts…),
  • Acceptés : ça semble évident à dire, mais vos objectifs doivent être acceptés par votre manager. Mais ils doivent aussi être acceptables par vous-même, dans le cas où ils sont définis par le manager,
  • Réalistes : ils doivent être réalisables au cours du prochain exercice avec les moyens mis à votre disposition,
  • Temporellement définis : ici, l’échéance est souvent de 1 an, jusqu’à la prochaine évaluation. Mais parfois, une échéance plus courte peut être mise en place ou une réévaluation en cours de mandat.

Par exemple, vous pourriez vous fixer comme objectif d’augmenter le taux de satisfaction de vos événements de 5% sur l’année à venir ou encore de réduire les coûts moyens de 10%. Vous ne savez pas comment mesurer le taux de satisfaction d’un événement ? Découvrez notre article qui vous éclairera ! Apprenez également à gérer votre budget simplement, avec Eventdrive.

Soyez prêt à répondre aux questions de votre manager

Comme dans toute préparation d’entretien, vous devez être prêt à répondre aux questions que votre manager vous posera. Pour vous aider au mieux, Eventdrive a rédigé une liste de questions que l’on pourrait vous poser :

Quel a été ton état d’esprit au cours de l’année écoulée ?
Quels sont tes facteurs de motivation ?
Quelles sont tes relations avec tes collègues ?
Sur quel événement as-tu senti le plus de difficultés ?
Sur quel type de manifestation aimerais-tu avoir l’occasion de travailler dans le futur ?
As-tu suivi des formations cette année ? Ou voudrais-tu en suivre l’année prochaine ?
Qu’attends-tu de cet entretien ?

Vous l’aurez compris, les possibilités de questions sont nombreuses. Votre manager en posera qui seront générales, par rapport à votre rôle dans l’entreprise, mais également certaines qui seront beaucoup plus spécifiques, sur vos missions en tant qu’organisateur d’événement. N’hésitez surtout pas à être honnête et précis dans vos réponses. Le but de ces questions est d’aider votre manager à définir au mieux vos prochains objectifs, il se basera donc énormément sur vos réponses.

L’entretien annuel de performance commence à se démocratiser dans les entreprises, et encore plus dans le secteur de l’événementiel. Pouvoir quantifier ses performances et en discuter en face à face est un très bon exercice qu’il ne faut pas prendre à la légère. Préparez votre discours en suivant nos conseils, ayez en tête vos objectifs et ceux que vous souhaiteriez avoir pour l’année à venir et prévoyez des réponses aux questions qu’on serait susceptible de vous poser et tout ira bien. Le plus dur sera de trouver un créneau dans votre agenda surchargé pour l’entretien. 😉