Vous vous contenteriez bien du taux de satisfaction des participants de votre événement… Et pourtant le retour sur investissement, de son petit nom ROI, est le nouveau must-have du secteur de l’événementiel.

L’avantage, c’est que, désormais, grâce aux nouvelles technologies, il est possible de mesurer l’impact de chaque étape ! Dans cet article, je vous dévoile tout sur le retour sur investissement.

 

 

Qu’est-ce que le retour sur investissement ?

 

Le retour sur investissement, ou ROI (Return on Investment), est un indicateur financier exprimé en pourcentage. Il est calculé grâce au ratio bénéfices / coût de l’investissement. Finalement, le retour sur investissement répond à la question : mon événement est-il rentable ?

Il permet notamment de prendre les meilleures décisions pour votre business : quelles sont les actions qui vous permettent d’augmenter votre retour sur investissement, c’est-à-dire de diminuer les coûts, d’augmenter les bénéfices ou les deux ?

 

Vous pouvez choisir de :

– vous concentrer sur les coûts : il s’agit d’une vision classique, en général adoptée par les conseils d’administration.

– prendre en compte la valeur globale de votre événement : ventes de billets, nombre total de participants, notoriété, image partenariats, opportunités créées, évolution du chiffre d’affaires….

 

L’impact de l’événement va bien au-delà du simple chiffre d’affaires et vous pouvez le prouver à votre hiérarchie 🙂

 

 

Pourquoi calculer le retour sur investissement d’un événement ?

Pour en mesurer son efficacité

Un événement s’inscrit toujours dans une stratégie globale d’entreprise et répond à un objectif stratégique. Par exemple, si l’objectif de votre événement est d’augmenter de 30% les ventes du produit dans les 6 mois, le coût de votre événement en doit pas dépasser le chiffre d’affaires des ventes incrémentales. Pour le savoir, vous mesurerez donc votre retour sur investissement : coût de l’événement / chiffre d’affaires incrémental généré.


Retrouvez comment fixer les objectifs de vos événements dans notre article.

 

Pour justifier vos dépenses

Sauf si vous êtes dirigeant d’une entreprise (et encore, vous avez peut-être des investisseurs), vous devez rendre des comptes à votre hiérarchie. Si vous voulez organiser un événement encore plus fou l’année suivante, et donc obtenir plus de budget, il vous faudra prouver par A+B que l’événement de cette année a été une réussite.

 

Rien de plus efficace que le retour sur investissement dans ce cas !

 

Pour prendre les bonnes décisions

Si vous réussissez à identifier le retour sur investissement de chaque étape du process d’organisation de vos événements, vous pourrez :

  • Déterminer les canaux d’invitation les plus efficaces
  • Identifier les postes de dépenses à optimiser
  • Choisir le projet le plus rentable

 

Comment calculer le retour sur investissement d’un événement ?

 

La cohérence entre toutes les parties prenantes

Un événement, c’est une action d’entreprise qui s’inscrit dans une stratégie globale. Le maître-mot est donc la COHÉRENCE. Si l’expérience de vos participants se doit d’être fluide, le calcul de votre ROI sera lui aussi sans couture.

La définition du retour sur investissement de votre événement doit être la même pour l’ensemble des parties prenantes, ou du moins pour l’ensemble des parties prenantes internes.

Demandez-vous d’abord quel est l’objectif visé : améliorer l’adhésion, renforcer la motivation, fidéliser, inciter à l’achat… Vos actions doivent s’inscrire dans cette vision collective et ne pas répondre uniquement à vos objectifs personnels.

La formule de calcul du retour sur investissement

Retour sur investissement = (bénéfice de l’investissement – coût de l’investissement) / coût de l’investissement.

Le bénéfice peut être :

  • le panier moyen après un événement client
  • les ventes incrémentales après un séminaire commercial
  • les ventes des billets d’un festival

Si un investissement coûte 1000 euros et qu’il rapport 1500 euros, le retour sur investissement sera égal à : (1500-1000)/1000 soit 50%.

L’analyse du retour sur investissement

Si le ROI :

  • est inférieur à 1, l’entreprise a connu une perte.
  • est égal à 1, le résultat est neutre.
  • est supérieur à 1, la société a enregistré un bénéfice.

Grâce aux outils d’aujourd’hui, vous pouvez désormais évaluer chaque étape de votre process d’organisation d’événements. Il est donc plus facile de récolter les bonnes informations pour mesurer un retour sur investissement précis et juste. Retrouvez notre article sur les indicateurs à suivre en événementiel.